• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ligue 1 : à Bordeaux, l'Amiens SC décroche le nul

Gurtner et Gouano repossant le Bordelais Karamoh, le 23 décembre au Matmut-Atlantique. / © NICOLAS TUCAT / AFP
Gurtner et Gouano repossant le Bordelais Karamoh, le 23 décembre au Matmut-Atlantique. / © NICOLAS TUCAT / AFP

L'Amiens SC et les Girondins de Bordeaux se sont neutralisés (1-1) au stade Matmut-Atlantique, dimanche 23 décembre, pour le compte de la 19e journée de Ligue 1. Menés dès la 22e minutes, les Picards ont recollé au score grâce à une superbe frappe d'Eddy Gnahoré.

Par V.P.

Les Amiénois ont eu chaud ! Déterminés à gagner un point face aux Girondins, les hommes de Charles Pélissier ont réussi à arracher le match nul (1-1) sur la pelouse bordelaise, dimanche 23 décembre, pour la dernière journée de l'année.

D'emblée, Bordeaux mène la danse, avec l'ancien parisien Younousse Sankharé repositionné derrière les attaquants, dont le vétéran Jimmy Briand avec lequel il a bien su combiner. Kamano signe un premier tir cadré (7') capté par Gurtner, à nouveau mis à contribution sur une seconde frappe signée Briand (13'). La souffrance est palpable côté picard, et l'ASC ne tarde pas à concéder un but. Sur un centre lointain de Palencia dans l'aile , Kalu place une tête millimétrée contre laquelle Gurtner est impuissant (1-0, 22')
 

L'égalisation tardive des Picards

Mais c'est sans compter sur l'abnégation des Amiénois, qui parviennent à recoller au score en toute fin de rencontre. À la récupération d'un centre manqué de Timite, Eddy Gnahoré envoie le ballon dans les filets bordelais d'une volée puissante (1-1, 87').

 


Grâce à ce point glané à l'extérieur avant la trêve hivernale, les Amiénois restent au bord du gouffre en championnat de France, en 17e position à seulement un point du barragiste, Dijon. Avec toutefois deux matches en moins, en raison des reports de ces dernières semaines. Les Picards devront confirmer à la reprise pour s'éloigner un peu plus de la zone rouge, mais ils auront fort à faire puisqu'ils reprendront par la réception d'Angers le 8 janvier... et de l'ogre parisien quatre jours après.

 


De leur côté, les Bordelais, qui restaient sur une série de cinq matches sans défaite et semblaient sur la bonne voie pour rallier la première moitié de tableau, restent embourbés dans le ventre mou du classement, 12e avec 22 points.

 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus