Michou, célèbre directeur de cabaret originaire d'Amiens, est mort

Michou est décédé ce dimanche 26 janvier à Paris, a-t-on appris auprès de son attaché de presse. Natif d'Amiens, il était depuis plus de 60 ans à la tête d'une salle de spectacles transformistes qui est devenu un lieu incontournable des nuits parisiennes. 
Il dirigeait l'un des plus célèbres cabarets transformistes de Paris, auquel il a donné son nom. Michou est décédé ce dimanche 26 janvier dans un hôpital de la capitale, a annoncé son attaché de presse. Il était âgé de 88 ans. 
 
Né en 1931 à Amiens, Michel Catty  avait ouvert en 1956 l'établissement de la rue des Martyrs, dans le XVIIIe arrondissement. Connu pour ses spectacles d'artistes transformistes reprenant les plus grands tubes, il était devenu l'une des icônes des nuits de Montmartre, où se sont pressés célébrités, touristes et anonymes. Le paron, vêtu de bleu, lançait les festivités.
 
Son cabaret, qui a servi d'inspiration pour le film La Cage aux folles de Jean Poiret, fut l'un des premiers, après-guerre, à proposer des spectacles d'hommes habillés en stars féminines. "Il y a beaucoup de respect dans nos caricatures, insistait son directeur. Nous adorons nos victimes et elles le savent bien. Dalida adorait venir se voir plus délirante que jamais !"
 
Plus de soixante ans après son ouverture, le Cabaret Michou restait l'un des symboles des soirées parisiennes, avec le Moulin-Rouge, le Lido et le Crazy Horse. En 2012, "le prince bleu de Montmartre" avait organisé un spectacle au Trianon, à Paris, pour son anniversaire. Parmi les invités, de nombreuses personnalités comme Jean-Paul Gaultier et Nana Mouskouri. 

Dans ses mémoires, parues en 2017, Michou indiquait son souhait de voir le cabaret fermer ses portes à sa mort. "Je veux que cette maison disparaisse avec moi, écrivait-il. Cela peut paraître prétentieux, mais le cabaret ne me survivra pas."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès culture spectacle vivant