Musique. Le groupe électro-pop amiénois, Edgär, partage ses secrets

Le duo picard Edgär nous rend visite dans les studios de France 3 Lille pour un mini-concert Electro/Pop à découvrir dans "Les Hauts en Scènes" le 16 novembre 2022.

Edgär, c’est avant tout l’histoire de deux musiciens et compositeurs passionnés qui se rencontrent sur la scène musicale amiénoise, où ils ont fait leurs premières armes, chacun de leur côté avec leur groupe respectif. Ils se lient d’amitié.

Antoine Brun déborde d’énergie, Ronan Mézière est plus introverti. Leurs univers se télescopent : Edgär nait. Et depuis environ 7 ans, le groupe n'a de cesse de composer, de créer, de progresser, autant au niveau du son et des effets électro que dans l’écriture des textes toujours plus saisissants. Au fil des concerts et scènes, de la Picardie à la capitale en passant par Bourges, Lyon, ou Mulhouse, le groupe a pris du galon.

Après deux EP remarqués, Edgär a sorti son premier album Secret en avril 2022 dont il nous livre deux titres dans ce concert exclusif France 3, enrichis de trois autres issus de l’EP Walking Into heaven sorti en 2020. Le tout à découvrir dans l'émission culturelle de France 3 Hauts-de-France le 16 novembre en deuxième partie de soirée.

Le concert Les Hauts-en-Scènes, de l'émotion au lâcher-prise

Ronan Mézière, le romantique, celui qui écrit les textes le plus souvent, franchit la porte de France 3, étui de guitare électrique à la main.

Antoine Brun, qui compose les musiques, les arrangements et auteur lui aussi, se gare dans notre cour. Il faut un chariot pour transporter son clavier jusqu’au studio où se tournera le mini-concert.

Pour l’occasion, le duo est rejoint par Jocelyn Soler, batteur de son état, un batteur qui joue debout. Ca nous intrigue !  

Les gars s’installent, on branche, on règle les micros, les intensités. On entend les ingé-son échanger : «  Il faut installer les micros électrostatiques pour le Hit Hat et les cymbales ».

On sent d’emblée le désir de perfection du groupe, à leur façon d’affiner la mise en place, de soigner l’acoustique. L'impression qu'il crée un écrin pour y déposer quelque chose de précieux, pour que le message passe le mieux possible, sans doute.

Et ça tombe bien, l'équipe de France 3 est sur la même longueur d'ondes. Les caméramans se frottent les mains car l'esthétique du groupe est séduisante et laisse présager de très beaux plans : micros et pieds blancs, clavier blanc, grosse caisse de la batterie blanche, les trois musiciens vêtus…de blanc ! Après les balances et un premier filage au millimètre, nous avons hâte de les entendre. Et ça y est : le moment vient enfin.

durée de la vidéo : 00h25mn31s
Pour le concert inédit Les Hauts En Scènes, le groupe picard Edgär nous propose cinq titres : "Nuit", "Stuck in your shadow", "You don't know", "Dictators", "Heaven Tricks". ©France 3 Hauts-de-France

Edgär a choisi le blanc sur scène ; est-ce pour mieux conjurer le sort ? Car ce blanc contraste avec la noirceur des paroles de la première chanson, Nuit. L’on sent des blessures :

Et je tombe dans la nuit - Mon crâne fracasse le miroir - Même le reflet de ma vie - N’ose plus croiser mon regard - Pieds nus sur les débris - Les souvenirs sont des lames - Et les cris ne font plus aucun bruit - Quand ils se noient dans les larmes

Ronan Mézière et Antoine Brun

Extrait du titre "Nuit", album "Secret"

Avec Stuck in your shadow, le deuxième titre interprété, tiré de leur EP Walking Into Heaven, l’on reste dans une atmosphère un peu spleen, un peu mélancolique. Les paroles sont en anglais cette fois-ci et l’on retrouve des termes comme « blessures », « douleur », « colère ».

Notre duo raconte des moments de vie, des émotions, des ressentis : une histoire d’amour qui se termine mal, sûrement, puisqu’ils évoquent les « miserable lovers », les amants malheureux, mais aussi un accident de voiture, un coma qui vous fait flirter avec la mort ? C’est ce que l’on imagine avec le 5ème et dernier titre interprété Heaven Tricks, où les protagonistes « marchent dans le ciel », entre les nuages.

Toujours est-il qu’il s’agit bien souvent d’histoires très lourdes à porter, difficiles à garder pour soi et qu’on a envie de confier à un ami pour alléger son âme. Dès lors, on saisit tout le sens du nom que porte leur premier album sorti en avril 2022 : Secret. A ce stade, une certaine intimité, proximité s’établit entre nous, public-auditeurs-spectateurs et ces musiciens-là. On écoute leurs histoires, qui peuvent ressembler aux nôtres. Et avec eux, on a besoin de s’en sortir. On lâche prise, portés par les mélodies pop qui gardent un côté largement solaire et même dansant, des rythmiques entêtantes. Finalement, ce groupe-là nous porte vers la lumière avec beaucoup d'élégance.

 

Duo et dualité : un album percutant

Nos deux protagonistes ont donc partagé leurs expériences et fait du chemin pour parvenir à nous livrer leurs secrets dans ce premier opus. Comme par ricochet, en les écoutant, on se questionne beaucoup sur soi, sur notre avenir.

Avec Dictators, par exemple, titre phare de l’album qu’il nous interprète également dans le live Les Hauts En Scènes, Edgär « oppose la douceur d’un monde intérieur à la violence de l’extérieur », comme énoncé dans leur communiqué de presse. « Perdu mais protégé dans son introspection, le duo décide de détourner le regard du monde réel pour ne pas voir qu’il brûle ».

C’est ainsi que vous retrouvez dans le clip éponyme, Ronan et Antoine déguisés en nounours géants dansant sur des blockhaus, sur les vestiges du passé. La douceur du rêve en dualité avec la violence et les horreurs du monde. L'on dénonce la guerre tout en gardant une joie de vivre. C'est un véritable tour de force.

 

 

Un ancrage régional, un rayonnement national

Ronan et Antoine ont grandi à Amiens. Le groupe est très attaché à ses racines. 

Les Hauts-de-France, c'est un soutien permanent, c'est des belles scènes, c'est la maison quoi !

nous confie l'auteur-compositeur-interprète d'Edgär, Ronan Mézière.

Et en effet, Antoine Brun nous le confirme : "On est un groupe des Hauts-de-France pure souche. On s'est connu sur la scène amiénoise. Ronan travaillait à La Lune aux Pirates et moi au Pôle Régional des musiques actuelles...Ils ont été d'un soutien assez fou avec nous, ce qui nous a permis très vite d'en faire notre métier et donc de faire beaucoup de concerts dans la région".

Mais au-delà de ces attaches à la fois professionnelles et affectives, le groupe s’est fait connaitre sur tout le territoire. On ne compte plus leurs passages en radios puisqu’ils sont invités chaque fois qu’ils donnent un concert lors de leur tour de France. Radio Campus, Virgin radio, FIP et RTL2 où ils ont notamment participé à l'émission musicale d' Eric JeanJean : Drive.

Dans le petit écran, ils comptabilisent par exemple 75 passages du clip Nuit sur NRJ Hits. Au total, EDGÄR c’est 5 M de streams, 30 k de listeners par mois et plus de 150 concerts dans toute la France : au Trianon, Les Inouïs du Printemps de Bourges, Le Café de la Danse

C'est tout naturellement qu'on a retrouvé le groupe cet été au Main Square Festival et aussi en première partie de Sting au Château de Chambord, ou en première partie de Mika à Valenciennes... En quelques semaines, ils ont croisé plus de 40 000 personnes. Un résumé en vidéo ici, même que vous y verrez Sting qui leur serre la main !

 

Et si vous voulez continuer à suivre Edgär, voici quelques rendez-vous indispensables :

. Une interview Les Hauts En Scènes

. Concert exclusif dans les studios de France 3 d 'Edgär suivi de Lena Deluxe dans l'émission télé Les Hauts en Scènes sur France 3 Nord Pas-de-Calais et France 3 Picardie vers 23h30 le 16 novembre

. Retrouvez sur Youtube le titre Dictators du concert Les Hauts En Scènes d'Edgär

. Concert à Aire-sur- La Lys le 19/11 avec avec Chien Noir

. Concert à Nesle dans la Somme le 26/11 avec KYO officiel

. Et enfin rendez-vous au Cirque Jules Verne d'Amiens le 31 mars 2023

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité