Un ouvrier victime d'un malaise dans la flèche de la cathédrale d’Amiens, évacué par les sapeurs-pompiers

Les sapeurs-pompiers sont intervenus à 9h30 ce lundi 6 juillet pour secourir un ouvrier qui venait de faire un malaise dans la structure de la flèche de la cathédrale d’Amiens, à 40 mètres de hauteur.

Les pompiers devant la cathédrale d'Amiens, après l'opération de sauvetage "en milieu éolien", le 6 juillet 2020.
Les pompiers devant la cathédrale d'Amiens, après l'opération de sauvetage "en milieu éolien", le 6 juillet 2020. © Gontran Giraudeau / FTV
Un ouvrier, qui opérait la maintenance du dispositif de sécurité incendie, a été victime d'un malaise. Il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers, aux alentours de 9h30 ce lundi 6 juillet, au sommet de la cathédrale d'Amiens, à 40 mètres de hauteur.

L'intervention s'est terminée à 11h30 et la victime a été transportée à l'hôpital d'Amiens sud, dans "un état rassurant, suite à une crise d'asthme", d'après les sapeurs-pompiers. 

Dans la matinée, l'équipe de quatre sapeurs-pompiers, spécialisés dans le secours en milieu périlleux et montagne (SMPM), a hissé la civière en haut de la cathédrale, à l'aide de cordes. L'agent de maintenance de la cathédrale a ensuite été évacué, par la trappe du pendu, située à l’intérieur de l’édifice, dans le chœur de la cathédrale.
 
durée de la vidéo: 00 min 25
Sauvetage d'un ouvrier dans la cathédrale d'Amiens, le 6 juillet 2020 ©Sapeurs-pompiers du Grimp d'Amiens

Une intervention "inédite"

Une opération délicate puisqu'il fallait maintenir la civière horizontale tout au long de la descente. "C'est une intervention particulière. Cela nous est arrivé de secourir des visiteurs qui faisaient un malaise dans la cathédrale d'Amiens. Mais c'est inédit d'intervenir dans cet édifice avec une prise en charge médicale et avec un conditionnement de la victime en civière", explique Bruno Thomas, responsable départemental du Secours en milieu périlleux et montagne (SMPM) des sapeurs-pompiers de la Somme. 

Le SMPM est basé sur tout le département de la Somme et composé de 40 spécialistes. Ces pompiers s'entraînent régulièrement en milieu naturel et urbain. Sur le plan national, c'est le premier groupement SMPM à avoir effectué un sauvetage en milieu éolien, il y a quelques années. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter