Rendez-vous de la BD à Amiens : une femme à la tête du troisième festival français de bande dessinée

En France, il y a quelques femmes qui sont à la tête d’un festival de bande dessinée. Dans la région, c’est Sophie Mille qui a été récemment nommée directrice des Rendez-vous de la BD d’Amiens dont la 28e édition démarre ce 1er juin 2024. Permettre à plus d’autrices de venir à la rencontre du public, voilà l’une des missions qu’elle s’est donnée. Rencontre.

Dans son emploi du temps plus que chargé, Sophie nous a accordé un moment pour faire plus ample connaissance, mais aussi pour parler de ce rendez-vous devenu incontournable pour les amoureux du 9ème Art et qui démarre les 1er et 2 juin 2024 à la Halle Freyssinet d’Amiens.

"En réalité, il est déjà commencé le festival", nous dit Sophie Mille au téléphone. Et pour cause, elle est entourée de scolaires qui découvrent avec émerveillement les expositions de l’édition 2024. Ces visites, organisées en amont du festival, permettent à 2 200 élèves de la région (du primaire à la terminale et un peu plus tard les journées dédiées aux tout-petits des classes maternelles) non seulement d’être guidés par un médiateur, mais en plus de rencontrer une dizaine d’autrices et d’auteurs déjà présents. Car c’est aussi cela la spécificité des Rendez-vous de la BD, son accessibilité pour tous.

Je voulais devenir journaliste mais la culture en a décidé autrement, elle m’a embarquée

Sophie MILLE

Originaire du Pas-de-Calais et Amiénoise depuis 20 ans, âgée de 42 ans et maman de deux enfants qui lisent énormément de BD et sont bénévoles sur le festival, Sophie a fait ses études à Sciences Po Lille : "Je voulais devenir journaliste mais la culture en a décidé autrement, elle m’a embarquée" (rires). Bénévole sur divers événements culturels lillois, elle a senti l’envie de travailler dans ce milieu grandir en elle : "J’ai découvert à l’époque que tout ce qui était dans l’univers de la coordination et de la réalisation me convenait le mieux".  Elle devient alors intermittente du spectacle et exerce le métier de régisseuse générale pendant treize ans dans le spectacle vivant, et puis un jour…

>>> Écouter l'émission en podcast

Simple visiteuse des Rendez-vous de la BD 

C’est comme cela qu’elle a découvert ce festival : "Je lisais beaucoup et un peu de BD également. C’est donc en tant que public que je suis venue. J’ai découvert un festival hyperaccessible, pour tous les publics, tous les âges, et lorsqu’en arrivant vous voyez une queue devant l’entrée avec beaucoup de familles, vous vous dites forcément qu’il doit avoir quelque chose de spécial !".

Puis coordinatrice de l’évènement 

Pascal Mériaux (Directeur du Pôle BD Hauts-de-France et du festival) propose cette année-là à Sophie de devenir coordinatrice du festival. Elle assure le volet technique et logistique, l’animation des équipes, l’accompagnement des prestataires...

Enfin directrice des Rendez-vous de la BD 

"Bien sûr j’ai été très touchée par cette nomination. Je ne m’y attendais pas vraiment, avoir cette preuve de confiance de la part de Pascal Mériaux et de tout le bureau…" Sophie prend donc la relève, elle va bien sûr travailler dans la continuité, mais il y a aussi des petites touches personnelles qui lui tiennent à cœur et qu’elle compte bien développer, avec le soutien de toute l’équipe qui est mobilisée derrière elle.

"Il faut rendre la manifestation vraiment écologique par exemple. Nous le faisions déjà un peu, mais l’édition 2024 le sera réellement !". Des efforts encore plus importants ont été déployés pour la 28ème édition tels que des points d’eau potable pour le public, la sensibilisation au tri des déchets, terminées les bouteilles en plastique pour la restauration des auteurs et des équipes, des partenariats pour le recyclage des déchets verts et des mégots… À voir aussi pendant toute la durée du festival, l’exposition Bulles Vertes réalisée avec les étudiants de la 1ère promotion du Master 1 Métiers d’auteurs et d’autrices de BD.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par RDVBDAmiens (@rdvbdamiens)

Trouver des solutions pour faire venir plus d’autrices

 "Je ne sais pas combien il y a de femmes autrices ou dessinatrices de bande dessinée en France. Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui des réseaux tels qu’Instagram sont de véritables tremplins pour les jeunes autrices. Entre elles, il y a un vrai soutien, une vraie sororité à la création. Nous aussi nous voulons leur apporter notre soutien ! Les Rendez-vous de la BD progressent ; cette année, sur les 140 artistes présents, il y a 40% de femmes. On peut mieux faire, j’en suis sûre".

Mettre en place un processus de garde d’enfant, ici, chez nous. On pense aussi à faire venir un accompagnant avec l’autrice

Sophie Mille

Justement pour arriver à établir un équilibre parfait, il faut réfléchir, trouver des solutions aux freins qui empêchent les autrices de venir : "Ce sont souvent des contraintes familiales, elles se déplacent seules, sans leur famille, leur maison d’édition (NDLR : c’est l’une des particularités de ce festival, il n’est pas réservé aux éditeurs, c’est l’équipe organisatrice qui invite directement les autrices/auteurs). Alors on essaye de trouver quelles solutions apporter pour lever ces freins. Mettre en place un processus de garde d’enfant, ici, chez nous. On pense aussi à faire venir un accompagnant avec l’autrice, ils viendront à Amiens ensemble, il gardera les enfants pendant que leur maman est au festival".

Les coups de cœur de Sophie

Nous ne pouvons pas résumer tous ses coups de cœur en quelques lignes, alors, en voici quelques-uns !

Dans l’émission Hauts Féminin, Sophie nous a présenté Cy (Cyrielle Evrard)

>>>Voir ou revoir l’émission ci-dessous en cliquant sur l'image

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Marie Sicaud reçoit Sophie Mille Nouvelle directrice du festival de BD d'Amiens ©France Télévisions

Impossible de parler de toutes les expositions de l'édition 2024 qui sont de vrais coups de coeur pour Sophie: "On déambule dans des écrins, dans chaque nouvel espace, on se plonge dans l’univers d’un auteur, d’une autrice, grâce aux expositions créées pour l’événement. Le public peut rencontrer les autrices et auteurs en dédicaces (systématiquement) mais aussi lors de visites des expositions, lors de rencontres dans l’Auditorium, La Fabrique, la Petite Fabrique, le Dessin Live… Nous faisons en sorte de créer des moments privilégiés de rencontres pour chaque autrice ou auteur invité". Vous l'aurez compris, c'est l'ensemble du festival qui est le coup de coeur de Sophie!  

Et puis, il y a tous les bénévoles pour lesquels Sophie Mille tient à dire quelques mots : "Nous avons une centaine de bénévoles investis à différents degrés. Certains font partie du noyau dur (et de la cellule artistique du festival), d’autres nous rejoignent chaque dimanche à partir de fin avril pour nous aider à préparer (animations jeune public, constructions, missions administratives…), et la très grande majorité est présente sur les 2 week-ends de temps forts pour animer, encadrer, accompagner le public… Ils sont précieux et indispensables et nous accueillons chaque nouvelle proposition avec grand plaisir !".

Et après ?

Il faut une année complète pour préparer ce rendez-vous devenu un vrai point central de la bande dessinée. "On arrive à mettre des BD dans les mains de tous ! Des plus petits aux plus grands ! Des enfants aux grands-parents ! C’est un gros challenge qu’on réussit tous les ans ". Le 24 juin, alors que les portes du festival se seront fermées : "De suite nous allons nous remettre au travail ! Nous allons devoir choisir l’auteur qui fera l’affiche de l’année prochaine. Heureusement, toute l’équipe est hyperactive, sauf en août, là nous serons en vacances !".

Les Rendez-vous de la BD d’Amiens 28ème édition

Tout a commencé grâce à neuf passionnés de BD, qui, en 1995 créent l’association -On a Marché sur la Bulle- et lancent le premier festival en 1996. 28 années plus tard, l’association, qui a bien grandi, est toujours l’animatrice de ce festival, mais aussi d’un pôle de créateurs d’expositions et d’une maison d’édition jeunesse (les Editions de la gouttière). Le Pôle BD Hauts-de-France est vraiment une structure unique en France. 20 000 visiteurs sont attendus cette année.140 autrices et auteurs sont présents sur les deux temps forts du festival, les 1er et 2 juin ainsi que les 22 et 23 juin. Un rendez-vous entièrement gratuit donc vous pouvez trouver le programme complet ici.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité