Ruffin (LFI) fustige “la politique de classes” menée à la SNCF

Le député de la Somme évoque une "catastrophe écologique et sociale" / © Christophe Petit Tesson / Maxppp
Le député de la Somme évoque une "catastrophe écologique et sociale" / © Christophe Petit Tesson / Maxppp

Le député La France insoumise François Ruffin a appelé mercredi à "démocratiser la SNCF" pour rendre "ce bien commun accessible pour tous et partout", en fustigeant "la politique de classes" favorisant "les voyageurs de TGV".

Par Célia Vanier avec AFP

"Il y a une politique de classes depuis des années à la SNCF qui fait qu'on ne traite bien que les voyageurs de TGV", a déploré le député de la Somme sur BFMTV.

"Pour moi, la question qui doit se poser est: comment va-t-on démocratiser la SNCF ? Comment on va rendre ce bien commun accessible à tout le monde, pour tous et partout?", s'est interrogé celui qui affirme parcourir "41.000 km par an en train".


S'appuyant sur l'exemple "catastrophique" selon lui des "cars Macron" créés en 2015, M. Ruffin s'est élevé contre "Macron, et les libéraux, et Bruxelles et Washington" qui "voient tous les problèmes sous la forme: 'il faut ouvrir à la concurrence'".

► À LIRE AUSSI : Concurrence ferroviaire : comment ça marche en Europe ? 

"Catastrophe écologique et sociale"


Or, un car, "c'est 10 fois, 15 fois plus consommateur de CO2 que ne l'est le train", a estimé M. Ruffin. "C'est une catastrophe écologique, une catastrophe aussi sur le plan social. L'objectif, ça doit être de rendre le train accessible à tous et pas de créer une 3e, une 4e classe, 5e classe. On est nettement moins bien dans un car pour bosser, pour lire", a-t-il plaidé.


Selon le député de la Somme, la prochaine ouverture à la concurrence du rail conduira à "rajouter du bazar au bazar" alors qu'aujourd'hui, "il y a un seul rail et c'est déjà le bordel".

"La question, c'est plutôt comment on investit dans les trains qui existent", a-t-il souligné en appelant à un engagement fort de l'Etat à ce sujet. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Recette : le gratin de fraises de Wambrechies

Les + Lus