Sortie du tome 105 de One Piece : le manga phénomène célébré en librairies, "on peut penser que c'est enfantin, mais pas du tout"

À l'occasion de la sortie en librairie du 105e tome de One Piece, des soirées spéciales sont organisées partout en France dans les librairies. Une vingtaine de librairies des Hauts-de-France participent à l'opération.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est le manga le plus vendu en France depuis 2011, et ça ne semble pas près de s'arrêter. Depuis plus de 20 ans, One Piece tient en haleine des millions de lecteurs à travers le monde. Il raconte les aventures de Luffy et son équipage, des pirates à la recherche d'un mythique trésor. Importée dans l'Hexagone en 2000 par les éditions Glénat, l'œuvre de Eiichirō Oda a envahi le cœur et le sac à dos des ados et jeunes adultes français. La preuve : c'est le troisième livre le plus acheté avec le pass Culture en 2022.

Un phénomène multigénérationnel

À l'occasion de la sortie du 105e tome, des dizaines de librairies organisent ce vendredi 29 septembre une "nuit One Piece", avec au programme des jeux, des quiz, des goodies... Et bien sûr la possibilité d'acquérir le nouvel opus. Une vingtaine de librairies participent à cette opération dans les Hauts-de-France, dont Bulle en Stock, à Amiens.

Quentin Tissot, gérant propriétaire de la librairie, est lui-même un grand amateur de One Piece. Ce n'est pas la première fois que sa boutique propose une nuit One Piece.

"Le but, c'est que les fans se retrouvent et passent un bon moment. L'année dernière, il y avait 400 personnes, il fallait voir la queue à l'extérieur, c'était impressionnant !"

Quentin Tissot, libraire à Amiens

Et il sait que cette année encore, il aura du monde, et pas seulement des ados. "C'est multigénérationnel. Je vois même des grands-parents qui essayent et qui aiment !, s'amuse-t-il. One Piece, c'est lisible tôt parce que l'histoire de base, c'est un petit garçon qui veut devenir le plus grand des pirates. Mais il faut voir ce qu'il y a derrière, comme la galerie de personnages immense qui fait qu'on peut s'identifier à tel ou tel personnage à 15 ans comme à 20, 40 ou même 70 !"

Un engouement qui dure dans le temps

Nombreux sont d'ailleurs ceux qui ont commencé la lecture à l'adolescence et la poursuive encore aujourd'hui, devenus adultes. Jean-Philippe, qui vit à Amiens, est l'un d'eux. À 32 ans, il continue de suivre assidûment la série : chaque semaine, il lit le nouveau chapitre publié en ligne. "J'ai commencé à lire One Piece autour de 14 ans, se souvient-il. C'est une histoire dans laquelle on se laisse vraiment embarquer. Non seulement l'histoire est incroyable, mais en plus, on grandit avec les personnages, parce que même si ça reste très décalé et plein d'humour, ça devient de plus en plus sérieux avec le temps." 

Pour lui, la force de la saga réside dans sa capacité de se renouveler tout en gardant une intrigue très cohérente, notamment grâce au "foreshadowing", une technique d'écriture qui consiste à distiller dans le récit des éléments et indices utiles pour la suite de l'histoire. "Oda est un maître du foreshadowing, estime Jean-Philippe. Quelque chose peut apparaître dans le chapitre 2, sans qu'on ne le comprenne vraiment sur le moment, et on en trouvera l'explication dans le chapitre 500."

"C'est extrêmement difficile de faire tenir un manga aussi longtemps, c'est un vrai tour de force. C'est là où Oda et son équipe sont très forts : ils gardent une qualité très élevée au fil du temps."

Jean-Philippe Magido, fan de One Piece

Une œuvre fun qui explore des thèmes sérieux

Mais comment une œuvre littéraire qui plaît tant aux ados peut-elle séduire un public plus mature ? Il ne s'agit pas seulement d'une habitude de jeunesse gardée à l'âge adulte. D'après Jean-Philippe, la réponse résiderait plutôt dans la profondeur du récit. "On peut avoir l'impression que One Piece est enfantin, mais pas du tout. Ce manga explore des thèmes très sombres, comme l'esclavage et l'injustice. La géopolitique et la question de l'exploitation des peuples sont extrêmement présentes dans l'œuvre", explique-t-il.

"C'est une critique très poussée de l'exploitation des hommes, avec un gouvernement mondial composé d'une caste de nobles, qui a droit de vie et de mort sur tout le monde. Et derrière ça, il y a l'idée de libérer les peuples avec le rire et la bienveillance. Ça tourne aussi beaucoup autour de l'amitié et de l'entraide."

Jean-Philippe Magido, fan de One Piece

Comme souvent avec les mangas, One Piece peut se comprendre de différentes manières en fonction de l'âge auquel on le lit. "Il y a plusieurs niveaux de lecture, il y a beaucoup de jeux de mots et de références que tu ne comprends pas quand tu es trop jeune, et puis quand tu grandis, tu comprends des choses qui ne t'auraient pas fait tilter à 10 ou 12 ans, confirme Quentin Tissot, le libraire amiénois. Et puis c'est tellement dense comme univers que tu peux le relire dix fois et découvrir encore des choses que tu n'avais pas vues, que tu n'avais pas captées la première fois, ou qui étaient cachées dans une case."

Sur internet, nombreux sont d'ailleurs les adultes à débattre de One Piece, partageant au fil des publications de chapitres leurs théories sur l'intrigue. Certaines chaînes YouTube spécialisées rassemblent des centaines de milliers d'abonnés, et sur Reddit, la communauté est forte de 2,5 millions de membres. Et si la saga semble s'approcher doucement de sa fin, sans que l'on sache combien de chapitres sont encore à paraître, nul doute que l'engouement durera encore bien des années.