Triple homicide à Amiens : une marche blanche organisée samedi en mémoire des victimes

Publié le

Alors que l'enquête se poursuit, la famille des deux sœurs et de l'enfant découverts morts, à Amiens le 15 avril dernier, organise une marche blanche samedi 23 avril 2022. Le principal suspect de ce triple homicide reste le père de l'enfant et concubin de la sœur aînée.

Une semaine après la découverte des corps sans vie de Jennifer, Amélia et Eliam à Amiens, la famille organise une marche blanche, samedi, avec un départ donné sur le parvis de la maison de la culture, à 14h.

"Nous observerons une minute de silence. Puis, nous entamerons la marche en direction de la Tour Perret", proposent les organisateurs sur la page Facebook créée pour l'évènement. Il s'agit pour les proches "d'honorer la mémoire de Jennifer, Amélia et Eliam" âgés de 25, 26 ans et 3 ans.

Le principal suspect : le concubin, papa de l'enfant

Vendredi 15 avril 2022, trois corps sans vie étaient découverts dans un appartement de la rue Maberly à l'ouest d'Amiens. L'enquête criminelle a très vite mis en évidence que les trois victimes sont deux sœurs, respectivement âgées de 25 et 26 ans, et le fils de la plus âgée, un enfant de 3 ans.

Rapidement, il apparaît que les décès remontent à plusieurs jours. Et le lien est fait avec le concubin de l'aînée des sœurs également papa de l'enfant comme l'expliquait samedi 16 avril, en conférence de presse, le procureur de la République, Alexandre De Bosschère : "Les soupçons convergent vers le conjoint pour une raison assez simple, explique le procureur, c’est qu’il a tenté manifestement de se suicider après le possible passage à l’acte. On sait que jeudi matin il a provoqué une collision avec son véhicule. Son hospitalisation réside à un accident qui est volontaire. Il a aussi des traces sur lui qui indiquent qu’il a probablement tenté de mettre fin à ses jours avant cet accident".

Des analyses sont en cours pour déterminer si l'homme, âgé de 48 ans, doit être poursuivi dans cette affaire. Son audition est également attendue. Le parquet pourrait communiquer à ce sujet avant la fin de la semaine.

Une cagnotte pour les obsèques

Dans ce drame, il y a une mère et une mamie endeuillée, la maman de Jennifer et Amélia. Un extraordinaire mouvement de solidarité s'est constitué pour l'aider à financer les obsèques. Une cagnotte sur internet a déjà permis de réunir plus de 9 000 euros. Plus de 320 personnes ont déjà participé à cet élan de générosité. "Au début c'était surtout la famille élargie qui voulait nous aider. On reçoit maintenant des dons anonymes qui nous touchent", explique Tanguy Rohaut, l'organisateur de la cagnotte.