VIDEO. “On pensait qu'on ne le ferait jamais” : The Rabeats sur scène à Liverpool, dans le sillage des Beatles

Les Rabeats en concert au Cavern Club de Liverpool (Royaume-Uni), le 7 janvier 2020. / © Francetv / A. Barège
Les Rabeats en concert au Cavern Club de Liverpool (Royaume-Uni), le 7 janvier 2020. / © Francetv / A. Barège

Le tribute band fête ses 20 ans avec une tournée. Le lancement a eu lieu le 7 janvier, avec une série de trois concerts à Liverpool. Un "rêve" pour les quatre Amiénois, qui marchent sur les traces des Beatles.

Par M.L. avec D.P.

The Rabeats dans le fief des Beatles. Depuis 20 ans, le groupe amiénois se dédie à l'interprétation des titres des "quatre garçons dans le vent". Et c'est à Liverpool, la ville qui a vu naître le mythe, que Sly, Flamm, Dip et Marcello ont lancé leur tournée anniversaire le 7 janvier, avec le premier d'une série de trois concerts. "On y a souvent pensé, et on pensait qu'on ne le ferait jamais, reconnaît Sly, le chanteur. On avait fini par presque abandonner ce rêve. Comme quoi, il ne faut pas abandonner ses rêves !"
 

Car si la formation s'est déjà produite à Londres, c'est une première au berceau des Fab Four. Séparés il y a cinquante ans, les Beatles fascinent toujours. En témoignent les touristes qui se pressent sur les différents lieux de pélerinage (statues, musée, maisons d'enfance), et les sourires esquissés au passage des Picards, parés des costumes, lunettes et perruques de circonstance. 
 

Direction le Cavern Club, là où l'aventure a débuté. "Impressionnant", souffle Flamm. Sur scène, les groupes se succèdent à une cadence soutenue. Quand vient l'heure des Rabeats, quelques dizaines de personnes assistent à l'hommage. "Bien joué, les Français", réagit l'une des spectatrices. "Ils étaient fantastiques, renchérit une autre. Je suis vraiment surprise."
 

Le "rêve" s'est donc réalisé. "On est un peu sur un petit nuage, là, reconnaît Flamm, encore en costume. C'est... C'est... Ouais, c'est génial." Deux autres dates jusqu'à ce jeudi, puis la parenthèse britannique sera close. Retour sur le sol français où un nouveau défi les attend les 17 et 18 janvier : l'Olympia, à Paris.
 
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus