Championnat d’Europe d’attelage : le Picard Anthony Hordé médaille de bronze en équipe

Anthony Hordé, un agriculteur de la Somme, vient de remporter la médaille de bronze avec l’équipe de France lors du Championnat d’Europe d’attelage, en Allemagne. Le premier podium de l’histoire des Français dans cette compétition.
 
De gauche à droite : Benjamin Aillaud, Anthony Hordé et Thibault Coudry, médaillés de bronze.
De gauche à droite : Benjamin Aillaud, Anthony Hordé et Thibault Coudry, médaillés de bronze. © Krisztina Horvath
A Donaueschingen, en Allemagne, la France a remporté la première médaille de son histoire au Championnat d’Europe d’attelage à quatre chevaux. Une médaille de bronze, due en partie à un Picard, Anthony Hordé. Celui-ci est installé depuis près de 15 ans dans l’exploitation familiale à Domard-sur-Luce, dans la Somme.
 

Avec ses coéquipiers Benjamin Aillaud et Thibault Coudry, il a réussi à faire preuve de régularité lors des trois épreuves de la compétition, qui se déroulait en août. Dès l’épreuve du dressage, les Français se sont classés à la 3ème place provisoire, qu’ils ont maintenue dans l’épreuve du marathon. Enfin lors du test de la maniabilité, les Tricolores n’ont pas tremblé et ont conservé leur place sur le podium, derrière la Belgique et l’Allemagne. Jusqu'ici les Français flirtaient avec le podium, avec une quatrième place par équipe au championnat d’Europe de Göteborg (Suède) en 2018, et une quatrième place encore à l'occasion des Jeux équestres mondiaux à Tryon (USA), la même année. "Les Bleus sont en pleine progression depuis plusieurs saisons sous l'impulsion de l'entraîneur national, Félix-Marie Brasseur et du conseiller technique national, Quentin Simonet", se félicite la Fédération française d’équitation dans un communiqué.
 
 

"Le travail est récompensé"


"On a l'impression que le travail fait depuis plus de huit ans avec Félix [Marie Brasseur] est récompensé, se réjouit quant à lui Anthony Hordé, 42 ans. L'esprit d'équipe est primordial dans l'attelage à quatre chevaux et ça se ressent dans les résultats. Nous sommes très soudés, on travaille ensemble, on s'entraide... On est tout le temps ensemble, on échange beaucoup en concours et en dehors aussi."

Autre motif de satisfaction pour les cavaliers : aujourd’hui, trois propriétaires de chevaux accompagnent et soutiennent l’équipe de France, ce qui n’était pas toujours le cas avant. "Ça prouve que l'on arrive à intéresser des gens", constate Anthony Hordé. Cette victoire contribuera sans doute encore davantage à l’intérêt pour la discipline.

 
Les trois épreuves d'attelage
Le dressage consiste en un enchaînement de figures imposées. Les juges évaluent la beauté de l’attelage, la précision des figures et les allures des chevaux, explique la FFE.

Le marathon est un parcours spectaculaire en terrain varié où les attelages enchainent des difficultés techniques appelées "obstacles". Ces derniers sont composés soit de passages étroits et sinueux matérialisés par des poteaux, soit de passages naturels tels que des gués, buttes et devers.

La maniabilité est un test aux points et à allure libre, présentant une succession de portes matérialisées par des cônes, à passer successivement dans l'ordre des numéros. Des balles posées sur les cônes engendrent des pénalités lorsque l'attelage manque de précision et les fait tomber.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
équitation sport cheval animaux sorties et loisirs