Hausse des prix de l’énergie : les piscines gérées par Vert Marine à Roye et Fitz-James rouvrent leurs portes

Publié le
Écrit par M. Lesprit

Les deux établissements picards font partie des trente fermés soudainement par l’exploitant début septembre en raison de l’augmentation des coûts de l’électricité et du gaz. A Roye, l'Arobase bénéficie désormais des tarifs négociés auprès du fournisseur d'énergie de la Ville.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"On va pouvoir passer l’hiver", se félicite Jacques Pradines. La piscine de Roye (Somme), dont il assure la direction d’exploitation pour Vert Marine, a repris l’ensemble de ses activités ce vendredi 16 septembre après deux semaines de fermeture. Une décision annoncée par l’établissement après "un accord trouvé auprès du fournisseur d’énergie par la collectivité".

L’équipement bénéficie désormais de tarifs négociés accordés par la Fédération départementale de l’énergie (DFE80). "Ce ne sera pas la collectivité qui paiera mais bien le prestataire Vert Marine", a précisé la ville par communiqué la semaine dernière, ajoutant avoir "seulement procédé à un changement de contrat afin que l’Arobase puisse être rattachée au tarif énergie le plus intéressant".

La piscine avait fermé ses portes le 5 septembre, comme trente autres gérées en délégation de service public par Vert Marine à travers la France. L’entreprise faisait valoir "les hausses du coût de l’énergie" qui, selon elle, ne permettaient plus de "gérer les équipements de manière équilibrée économiquement et pérenne socialement".

"Arrêter l'hémorragie"

Une décision soudaine dénoncée par certains élus mais motivée, selon Jacques Pradines, par l’urgence de la situation. "Il fallait arrêter l’hémorragie, sinon on ne tenait pas longtemps", argumente-t-il, avançant une multiplication par dix du prix de l’électricité entre janvier et début septembre.

On comprend le mécontentement des collectivités. On les met devant le fait accompli […]. Mais il se serait passé quoi si on avait attendu ?

Jacques Pradines, directeur d'exploitation Vert Marine

La solution négociée avec la ville de Roye est certes "provisoire". Mais elle permet de "revenir sur des prix raisonnables" de l’électricité pour les prochains mois, alors que côté gaz, un basculement sur le réseau de chaleur municipal est prévu en janvier.

Réouverture générale annoncée

Les 18 employés de la piscine placés en chômage partiel ont ainsi pu reprendre leur poste. Les usagers, quant à eux, pourront bénéficier d’une réduction de 50% sur leur abonnement du mois d’octobre ou d’une prolongation de la validité des cartes. Pour l’heure, après l’augmentation tarifaire survenue au 1er septembre dernier, aucune nouvelle hausse ne serait sur la table.

L’ensemble des piscines fermées par Vert Marine doit rouvrir progressivement dans les jours qui viennent, a annoncé la société vendredi. C’est déjà fait à Fitz-James, dans l’Oise, depuis ce samedi. En revanche, aucune date n’a pour l’heure été annoncée pour Calyssia à Armentières, le troisième établissement concerné dans les Hauts-de-France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité