L'Amiens SC reprend l'entraînement avec 13 joueurs en moins et un effectif plus jeune : "il va falloir du travail et de la rigueur"

Alors que le président de l'Amiens SC, Bernard Joannin a décidé d'une réduction de la masse salariale pour le club, les recrutements sont difficiles. Malgré 13 joueurs manquants, les entrainements reprennent déjà en attendant que l'équipe soit au complet.

À l'entraînement ce lundi 8 juillet, les supporters sont fidèles au poste. Ils viennent soutenir la nouvelle équipe de l'Amiens SC, incomplète et plus jeune, avec un brin d'inquiétude.  "La ligue 1, ce n'est pas d'actualité", déplore Jacques Martin.

Au printemps dernier, le dirigeant du club, Bernard Joannin a lancé un plan de rééquilibrage économique en annonçant réduire la masse salariale. "En un an et demi, on a vendu pour 25 millions et on est toujours dans le rouge. Ça, je ne peux pas le comprendre. C'est que c'est mal géré", fustige le retraité. 

Augustin Grzes est présent aussi. Lui est moins en colère. "On a quand même fait une belle saison mine de rien", se félicite l'administrateur du compte fan @theamienoisworld. Serein, il n'a pas plus d'espoir pour autant : "on ne pourra pas se permettre d'aller en ligue 1 (...) ce sera une année de transition

Le centre de formation représente un espoir 

Le jeune homme met tous ces espoirs dans ce centre de formation du club : "Je pense que l'équipe sera quand même bien. On a tout de même un bon centre de formation et c'est un atout majeur. Et puis, on a encore de bons cadres.

Omar Daf, l'entraîneur de l'Amiens SC semble plutôt confiant : "Les jeunes, ils ont des qualités, mais il y a toujours des étapes à franchir pour aller au très haut niveau. (...) Quand on part avec un jeune effectif, on sait qu'il faudra faire beaucoup de travail de post-formation pour les aider à progresser. Mais on le sait et on fera le maximum."

Pour le formateur qui a rejoint la Licorne l'année dernière, ce n'est que le recommencement de ce qu'ils ont accompli à la saison précédente. "L’année dernière, il y a des jeunes qui ont intégré le groupe pro, ça a mis du temps, mais à la fin, il y a des jeunes qui ont été récompensés en devenant titulaires. Là, il y en a un peu plus que d'habitude."

C'est aussi sur le mercato que comptent les cadres et supporters du club. Celui-ci ne se terminera que le 1ᵉʳ septembre. Il reste donc encore deux mois pour compléter les effectifs. "On ne peut pas fixer les objectifs et les ambitions avant de finir son mercato". Treize des joueurs sont partis et le club cherche à les remplacer, mais certains peuvent encore rejoindre d'autres clubs. 

Des joueurs historiques pour porter le club 

L'équipe peut s'appuyer sur des joueurs expérimentés. Kylian Kaïoubé, 26 ans, est confiant sur leur capacité à former les plus jeunes : "on va essayer d'apporter notre expérience aux jeunes et eux leur petite folie (...) On a l'ossature du groupe et maintenant les jeunes, il va falloir les cadrer.

Régis Gutner, qui entame sa 10ᵉ saison au sein du club, est plus sérieux : "il va falloir du travail et de la rigueur parce qu'on a un groupe jeune et ça va être à nous les anciens de les faire progresser, de les amener avec nous. C'est ce qui va être le gros travail de cette saison".  

Amine Chabane, 17 ans, y voit une opportunité de progresser. Il rêve de faire pleinement partie de l'équipe : "j'espère apporter le plus possible sur le terrain et en dehors. J'aimerais gratter le plus de temps de jeu possible". 

Samedi 13 juillet, l'équipe rencontrera Chambly pour un match amical. Ce sera l'occasion pour eux de se rencontrer et de se jauger. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité