Ligne SNCF Abbeville – Le Tréport : Xavier Bertrand prêt à mettre 20 millions pour son maintien

© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP

Sur Europe 1, le président de la région Hauts-de-France a une nouvelle fois exprimé son opposition à la fermeture de la ligne de train reliant Abbeville au Tréport.

Par Richard Duclos

Quel avenir pour la ligne de train Abbeville (Somme) – Le Tréport (Seine-Maritime) ? Sa fermeture est prévue pour la fin du mois de mai, à défaut de financement pour la maintenir.

Mais Xavier Bertrand, le président (LR) des Hauts-de-France, s'est dit prêt ce jeudi 17 mai, sur Europe 1, à mettre "20 millions d'euros sur la table".

Il a d'abord réagi sur Twitter à l'interview d'Hervé Morin, président centriste de la région Normandie, par Patrick Cohen, écrivant pour protester : "la Région Hauts de France ne "laisse pas fermer" la ligne Abbeville – Le Tréport".



Puis il a directement appelé la station radio afin de procéder à une mise au point :

"Moi, j’ai envie de rouvrir [cette ligne] et je mets 20 millions d’euros sur la table. Et je dis à l’Etat et à la SNCF : on y va ensemble pour garantir !"

On me dit, comme Beauvais-Le Tréport, pourquoi vous ne mettez pas des bus sur la ligne Abbeville-le Tréport ? Je suis désolé, SNCF, c’est ‘F’, ça ne veut pas dire ‘bus’, ça veut dire ‘Chemin de fer'


"Il n'y a pas de petites lignes"


Et de lancer un appel à la ministre des transports Elisabeth Borne et au patron de la SNCF Guillaume Pépy : "Mettez-vous autour d’une table avec Hervé Morin et moi pour savoir qui va payer quoi. [...] Il n’y a pas de petites lignes, je crois au tourisme, je crois au chemin de fer, et je suis prêt à mettre de l’argent, alors vous, vous faites quoi ?"

Je cherche des solutions, j'aimerais bien savoir si l'Etat répond présent, oui ou non.





Dans tout le pays, des dizaines d'autres "petites lignes" sont menacées de fermeture. Officiellement, ces lignes ne sont pas supprimées, mais suspendues, le temps d'effectuer les travaux nécessaires.


A lire aussi

Sur le même sujet

Lille : un capitaine de la gendarmerie accusé de harcèlement moral, de racisme et d'homophobie

Les + Lus