De nombreux dégâts après le passage d'une tornade à Hangest-en-Santerre dans la Somme

Mercredi 29 octobre, une tornade a frappé la commune d'Hangest-en-Santerre dans la Somme faisant des dégâts importants. Une trentaine de personnes ont dû être évacuées.

Le toit et les murs de ce bâtiment agricole ont été détruit après le passage d'une tornade à Hangest-en-Santerre dans la Somme mercredi 29 octobre 2020
Le toit et les murs de ce bâtiment agricole ont été détruit après le passage d'une tornade à Hangest-en-Santerre dans la Somme mercredi 29 octobre 2020 © Louise Pezzoli / FTV
D'un bâtiment agricole, il ne reste plus grand-chose. Le toit et les murs ont été détruits, preuve de la force de cette tornade qui s'est abattu sur la commune d'Hangest-en-Santerre mercredi 28 octobre. "Un quart de notre toiture de notre garage a atterri chez la voisine, elle s'est envolée entièrement avec toute la charpente", déplore Mathieu, habitant de la commune.
 
D'autres restent encore abasourdis par la violence du phénomène rapide et surtout ultra localisé.  "On a eu la peur de notre vie", témoigne une habitante. "Au début, on croyait que c'était un camion qui passait et puis après ça a claqué contre la maison, on s'est dit : mais qu'est-ce qu'il se passe ?"

Aucun blessé grave

Les pompiers ont été alertés aux alentours de 20h30. Au total une cinquantaine d'entre eux ont été dépêchés sur place pour constater les dégâts. Heureusement, aucun blessé grave n'est à déplorer. "Les témoins ont décrit un phénomène météorologique très violent qui n'a pas duré plus d'une minute. La trentaine d'impliqués a été évacuée et regroupée dans la salle communale. Un seul blessé très léger a été retrouvé", détaille Clément Stengel, commandant des opérations de secours. 
 
Intervention des pompiers à Hangest-en-Santerre pour sécuriser les toitures après la tornade du mercredi 29 octobre 2020
Intervention des pompiers à Hangest-en-Santerre pour sécuriser les toitures après la tornade du mercredi 29 octobre 2020 © Louise Pezzoli

Au bout de plusieurs heures,  les habitants concernés ont pu regagner leur logement. Les pompiers, quant à eux, sont restés une bonne partie de la nuit pour sécuriser les toitures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers météo