Réouverture des plages du littoral picard : "Le week-end de l'Ascension sera un vrai test"

Depuis samedi 16 mai, les plages de 8 communes de la côte picarde sont de nouveaux ouvertes. Un premier week-end déconfiné plutôt calme, où les maires des communes du littoral ont dû mettre en place certains aménagements dans l'urgence.

Les plages sont accessibles depuis samedi 16 mai mais seulement pour les promenades et les activités sportives individuelles
Les plages sont accessibles depuis samedi 16 mai mais seulement pour les promenades et les activités sportives individuelles © FTV
À la demande des maires, huit communes de la côte picarde ont obtenu vendredi 15 mai l'autorisation de la préfète de la Somme de rouvrir les plages. 
 
Ouverture des plages le week-end du 16 mai

Un accès autorisé à partir du lendemain samedi 16 mai. "On a dû ouvrir un peu précipitamment", confie Alain Baillet, maire de Fort-Mahon-Plage. Juste le temps d'installer la signalétique et d'afficher les consignes à respecter. "La police municipale est sur place. Des messages radio de prévention sont aussi diffusés. Mais il va falloir encore installer tous les panneaux et bien montrer aux gens de quel côté ils peuvent aller."
 
Car l'accès aux plages n'est possible que pour "une utilisation dynamique", c'est-à-dire pour la promenade et les activités sportives individuelles. "On a dû recouvrir les bancs de ruban de signalisation pour pas que les gens s'assoient", indique Michel Delépine, maire de Mers-les-Bains.
 
À Mers-les-Bains, une signalétique a été installée notamment sur les bancs pour que les promeneurs ne soient pas tentés de s’asseoir
À Mers-les-Bains, une signalétique a été installée notamment sur les bancs pour que les promeneurs ne soient pas tentés de s’asseoir © FTV


Des consignes respectées

Globalement, les consignes sont respectées sur le littoral. "Les promeneurs ont un comportement attentif aux autres", décrit Stéphane Haussoulier, maire de Saint-Valéry-sur-Somme. On a pu voir des gens qui se retrouvent et qui ne portent pas de masques. Cela me cause du souci pour eux et pour les autres mais globalement cela se passe bien", ajoute Michel Delépine. 
 
En réalité, le maire de Mers-les-Bains n'était pas favorable à une ouverture des plages le week-end et les jours fériés. "Je l'assume et je ne change pas d'avis. On est encore dans le cadre d'une crise sanitaire. Ce n'est pas pour priver les gens que je souhaitais cela mais je pensais plus à une reprise progressive. En fermant les week-end et les jours fériés, on marquait les esprits. On montrait que tout n'est pas tout de suite possible et accessible", explique-t-il. 
 Une position que ne partage pas le maire de Saint-Valéry-sur-Somme. "Il faut être vigilant, mais il faut compter sur la capacité des gens à être adulte. Je ne vois pas pourquoi on les priverait de cette liberté. Sur des espaces extrêmement vastes, on n'est pas obligé de se coller au voisin", estime-t-il. 

Dans tous les cas, les élus gardent la possibilité de prendre des arrêtés pour réglementer l'accès aux plages. "Effectivement j'ai cette possibilité, mais j'espère ne pas m'en servir et ne pas constater de débordement", confie Michel Delépine.
 

Confiants mais prudents pour cet été

Si ce premier week-end de déconfinement a été plutôt calme, le week-end prolongé qui s'annonce risque d'être plus animé. "Le week-end de l'Ascension sera un vrai test", poursuit l'élu, un peu inquiet. 

"Je pense effectivement qu'il y aura du monde et avec le beau temps et qu'il faudra être vigilant, enchérit le maire de Fort-Mahon-Plage. Notre priorité c'est le Covid, il ne faut pas oublier les gestes barrières, tout n'est pas gagné."

Pour ce qui est de la saison estivale, les maires restent confiants mais prudents. "On sort quand même de deux mois de confinement, si l'on ne fait pas comme si de ne rien n'était, si on fait attention, j'ai de l'espoir pour cet été", affirme Alain Baillet. On sera optimiste quand tout sera redevenu à peu près normal, poursuit Stéphane Haussoulier, c'est-à-dire quand les bars et restaurants seront de nouveau ouverts. Aujourd'hui, malheureusement, il manque une partie du tableau."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de somme littoral déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter