Déconfinement : à Malo, Calais comme au Touquet, on savoure la réouverture des plages

Les Dunkerquois, Calaisiens et Touquettois ont pu retrouver leur plage désormais rouverte ce samedi. Un soulagement pour les commerçants de bord de mer, même si les restaurateurs devront encore patienter.  
Sur les plages de Malo-les-Bains, du Touquet et de Calais, chacun a retrouvé petites habitudes et grands plaisirs.
Sur les plages de Malo-les-Bains, du Touquet et de Calais, chacun a retrouvé petites habitudes et grands plaisirs. © FRANCE 3
Deux mois qu'ils attendaient ce moment. Tôt ce matin, les Dunkerquois ont enfin retrouvé leur plage de Malo-les-Bains, malgré un ciel couvert et une météo peu clémente. Planche de stand up paddle dans l'eau pour les uns, pieds nus dans le sable pour les autres.
 
Déconfinement : Malo-les-Bains savoure la réouverture de la plage

Mais pour profiter des plaisirs retrouvés de bord de mer, il faut accepter quelques contraintes, épidémie oblige : les jeux de balles sont interdits et impossible de s'installer sur une serviette pour profiter du paysage et des embruns. "Je suis quand même surpris en bien sur les modalités d'ouverture, je pensais que ça allait être plus contraignant", s'étonne un promeneur. "Vu le temps, de toute façon, on n'a pas vraiment envie de mettre sa serviette. Je trouve que ce sont de bonnes mesures".

L'usage de la digue de Malo est également réglementé. Pour les piétons un sens de circualtion a été instauré. Vélo et course à pied ne sont autorisés qu'avant 11 heures et après 19 heures. Les policiers et 20 médiateurs veillent et expliquent les nouvelles règles. "Le premier constat, c'est que les gens respectent", se félicite Martine Arlabosse, maire-adjointe de Malo-les-Bains. 
 
Pour les commerçants, aussi l'ouverture de la plage est une bouffée d'oxygène. Leur saison aurait dû commencer mi-mars... "Entre chaque client, je désinfecte les poignées, c'est obligatoire, pareil pour l'écran multifonctions", commente Virginie Coubronne, vendeuse et loueuse de vélos sur la digue. "Ça fait un mois et demi qu'on devrait être ouvert et il était temps que ça ouvre, car comme tout le monde, les charges tombent. Mais il n'y a rien qui rentre. Donc il fallait que ça bouge".

"J'espère que les gens vont bien respecter pour qu'ils ne nous referment pas derrière
", s'inquiète de son côté Philippe Zarco, glacier à Malo. "Mercredi, il va faire 27°C, jeudi pareil... C'est là où le test sera vrai".  Prochaine étape espérée ici : l'ouverture des bars et restaurants pour que la digue retrouve à peu près son visage d'avant.
 
 

Plaisirs retrouvés également à Calais et au Touquet


Ailleurs, d'autres ont également savouré la réouverture des plages, comme ce pêcheur à pied de Calais.
 
Un pêcheur à pied ce samedi à Calais.
Un pêcheur à pied ce samedi à Calais. © FLAVIEN BELLOUTI / FRANCE 3

Pour célébrer ce déconfinement, un autre Calaisien, Mathieu Laurent, s'est offert un marathon... 42 km, le long de la côté, entre Calais et Boulogne-sur-mer.
 

 Au Touquet, malgré la réouverture de la plage, ce n'était pas la bousculade sur le sable.
 
La plage du Touquet rouverte.
La plage du Touquet rouverte. © CORINNE SALA / FRANCE 3
La plage du Touquet rouverte.
La plage du Touquet rouverte. © CORINNE SALA / FRANCE 3
La plage du Touquet rouverte.
La plage du Touquet rouverte. © CORINNE SALA / FRANCE 3


Les amoureux de la station balnéaire ont peu profiter ce samedi d'un maximum d'espace. Les chars à voile étaient d'ailleurs de sortie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus/covid-19 santé