Déconfinement - Hauts-de-France : quelles plages vont rouvrir dès ce week-end ? Avec quelles règles ?

De Bray-Dunes à Gravelines, les plages du Nord rouvrent toutes dès samedi 16 mai, sous certaines conditions. Dans le Pas-de-Calais, 21 plages sont autorisées à rouvrir dès ce vendredi. Les plages de la Somme rouvrent également ce week-end.
La plage de Leffrinckoucke vide le 23 avril 2020.
La plage de Leffrinckoucke vide le 23 avril 2020. © Frederik Giltay / France 3 Hauts-de-France
Depuis presque deux mois, l’accès aux plages du littoral dans le Nord Pas-de-Calais et de la Somme était strictement interdit. Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la communauté urbaine a annoncé ce jeudi 14 mai la réouverture "prudente et progressive" des plages dans le département du Nord sur tout le littoral, de Bray-Dunes à Gravelines, soit plus de 10 kilomètres de plage.

Dans le Pas-de-Calais, 21 plages sont autorisées à rouvrir dès ce vendredi 15 mai. Dans la Somme, les 8 communes du littoral sont autorisées à rouvrir leurs plages dès ce weekend.
 
Ouverture des plages le week-end du 16 mai
 

Les plages du Nord ouvertes dès le samedi 16 mai


Sur le littoral du Nord, toutes les plages rouvrent donc dès ce samedi 16 mai sur une logique de confiance. Les digues sont de nouveau accessibles aux promeneurs, sous certaines conditions. "Le littoral appartient à tout le monde" a répété le maire de Dunkerque, balayant les interrogations de certains se demandant si l’accès à la plage ne serait pas réservé qu’aux locaux. Un nouveau point sera organisé avec le préfet dans 15 jours, "si les règles ne sont pas respectées, nous prendrions la décision de fermer à nouveau" tient à préciser Patrice Vergriete.
 
L’option retenue par la communauté urbaine de Dunkerque est le concept de plage dynamique. Ainsi, il est formellement interdit de s’asseoir ou de s’allonger sur le sable. Interdit aussi de pratique des sports collectifs comme le volleyball ou le football. Seule les promenades, la pêche en bord de mer, la baignade et les loisirs individuels seront autorisés : longe côte (en respectant les distances de sécurité), kitesurf, paddle ou encore planche à voile etc.
 
Le jogging sera autorisé sur les plages avant 11 heures ou après 19 heures.
 
Toutes les digues du littoral nordiste seront également accessibles à partir de samedi 16 mai. Un double sens de circulation piétonne sera mis en place, avec une matérialisation du sens de circulation au sol et des séparations verticales régulières. "Il faudra respecter de marcher sur la partie droite de la digue, un peu comme une rue" prévient Patrice Vergriete.

Le maire de Dunkerque insiste sur la nécessité de garder une vitesse cohérente. Ainsi, trois zones ont été identifiées comme dense : la partie Ouest de la digue de Malo-les-Bains (allant de la FRAC à l’avenue de la mer), la digue de Bray-Dunes et une partie de la digue de Gravelines. Ces trois zones seront strictement interdites de 11 heures à 19 heures aux vélos, aux joggeurs, aux trottinettes et plus globalement à toute activité d’une vitesse supérieure à la marche. 
 
Le président de la communauté urbaine de Dunkerque a aussi précisé l’autorisation de se balader dans les dunes du littoral, considérées comme des forêts et non des parcs (les parcs étant interdit d’accès dans les départements classés rouge comme celui du Nord).
   
Au-delà des marquages au sol et des informations communiquées, une forte présence humaine sera observée sur la digue et les plages du littoral : polices municipale, police nationale et gendarmerie. Des ambassadeurs des gestes barrières seront aussi mobilisés sur la digue pour rappeler les consignes de sécurité.
 

Toute violation des mesures prévues sera punie d’une amende de 135 €
 

Les caméras permettront de connaitre en temps réel l’affluence et la densité de population sur la digue notamment.  Des messages pourront être diffusés via les hauts-parleurs invitant les promeneurs à quitter la digue si il y a trop de monde. L’alcool sera également interdit à la vente dans les différents commerces présents tout au long du littoral.
 

Dans le Pas-de-Calais, 21 plages autorisées à rouvrir dès ce vendredi


Dans la foulée du préfet du Nord, le préfet du Pas-de-Calais a répondu favorablement à la réouverture de 21 plages dans le pas-de-Calais, dès ce vendredi 15 mai.
 
L’accès aux plages est donc autorisé en journée, pendant les périodes où une surveillance peut être mise en oeuvre et au maximum entre 8 heures et 21 heures. Chaque maire précisera par affichage les horaires d’ouverture de chaque plage et les activités autorisées.
 
Le concept de plage dynamique a aussi été retenu par le préfet du Pas-de-Calais : interdiction de s’installer sur la plage pour pique-niquer par exemple. La promenade et les activités sportives individuelles sont autorisées.

À Berck par exemple, le maire se réjouit de cette nouvelle et annonce une ouverture de la plage dès le samedi 16 mai, de 10 heures à 18 heures : autorisation de la promenade, de la pratique du sport individuel sur la plage comme en mer et de la baignade. "Les accès à la plage seront réglementés afin de garantir la sécurité de tous" a-t-il également annoncé, précisant qu'il dévoilerait les modalités dans le courant de la journée.
  

Dans la Somme, ouverture de Fort-Mahon à Mers-les Bains


Dans la Somme, les maires des communes du littoral de Fort-Mahon à Mers-les-Bains ont déposé des demandes de réouvertures individuelles. La préfète de la Somme a accepté toutes ces demandes : les plages peuvent donc rouvrir dès samedi 16 mai. 

Comme dans le Nord et le Pas-de-Calais, l'accès au plage sera autorisé pour une utilisation dynamique. Les maires des différentes communes doivent afficher les règles au niveau des différents points d'accès de ces plages. 

À Fort-Mahon par exemple, la plage sera réouverte dès demain, de 8 heures à 21 heures.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région hauts-de-france baie de somme nature parcs et régions naturelles covid-19 santé société