Tour de France des jeunes : les 14 adolescents de retour à Abbeville après leur ascension du Mont Ventoux, "ils sont liés à vie par cette aventure"

Publié le
Écrit par Sylvia Bouhadra .

Les quatorze jeunes originaire d'Abbeville sont revenus dimanche 7 août de leur périple à vélo à travers le pays. Un Tour de France des jeunes riche en souvenirs et en émotions pour ces adolescents entre 14 et 17 ans.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Après deux semaines sur les routes et plus grands cols de France, leur périple s’est achevé dimanche 7 août. Les quatorze adolescents abbevillois, partis le lundi 25 juillet réaliser leur Tour de France des jeunes, sont rentrés (à vélo !) aux alentours de 19 heures.

Un retour joyeux, bien que teinté de mélancolie : "Ils sont contents de rentrer à Abbeville, car il y a le manque des parents, mais d’un autre côté le fait qu’ils vont chacun retourner à leur vie quotidienne, ça leur fait bizarre. On a quand même vécu 14 jours 24h/24h ensemble, ils sont un peu tristes. Des amitiés se sont créées", raconte Mathieu Puma, accompagnateur.

Au retour, ces jeunes âgés entre 14 et 17 ans étaient "très fatigués". Et pour cause, ils sont venus à bout des 11 étapes et des 500 kilomètres prévus par leur parcours. "Nous avons eu peu de jours de repos et sur les quatre derniers jours, ils ont monté trois cols hors catégories. C’était très sportif !", ajoute Mathieu Puma.

L’objectif ultime : le Mont Ventoux

Les jeunes ont construit leur projet de A à Z. Ils ont choisi chaque étape de leur itinéraire en fonction de leur curiosité et leur envie de découvrir certains lieux.

"On a commencé tranquillement par descendre la Saône à vélo puis on est arrivés dans le Jura. C’était de la moyenne montagne avec un peu de dénivelé", retrace l’accompagnateur.

Sur la deuxième semaine, ils ont fait trois cols mythiques du Tour de France : le Cormet de Roselend, l’Alpes d’Huez et enfin le Mont Ventoux.

Mathieu Puma, accompagnateur

"Le Mont Ventoux c’était vraiment l’objectif de cette année, c’était une envie commune et la dernière étape", poursuit Mathieu Puma. "Chacun avait ses motivations pour le gravir et tout le monde a réussi ! La joie commune une fois tous en haut était énorme !"

À la découverte du terroir français

L'objectif de ce Tour de France des jeunes était également de découvrir la France, son terroir et ses richesses culturelles. "Les jeunes avaient choisi des villes mythiques. On est passé à Morteau, où on a pu déguster, forcément de la saucisse. Puis à Morbier et à Beaufort pour visiter des fromageries". Aux visites culinaires, se sont ajoutées des randonnées nature et des activités de loisirs.

Se responsabiliser et expérimenter

Une chose est sûre, les quatorze Abbevillois ressortent grandis de cette expérience. Ils ont fait preuve de débrouillardise et de résilience tout au long de leur parcours. "Ils étaient vraiment motivés, impliqués dans la vie commune, chacun chargé d’une tâche : de la réparation et l’entretien des vélos, à la cuisine ou à l’installation du camp".

Une aventure humaine qu’ils n’oublieront pas de sitôt. "Ils sont vraiment liés à vie par cette aventure", conclut Mathieu Puma.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité