Un homme et une femme portés disparus en mer dans le secteur d’Ault dans la Somme, une enquête ouverte

Publié le
Écrit par Sylvia Bouhadra
Image d'illustration.
Image d'illustration. © MAXPPP

Un couple d’une soixantaine d’années a disparu en mer samedi 16 octobre en fin de journée dans le secteur d’Ault dans la Somme, au large du Tréport. Une enquête est ouverte.

L’alerte a été donnée samedi 16 octobre peu avant 19 heures, par d’autres plaisanciers. Deux personnes, un homme et une femme d’une soixantaine d’années, sont portées disparues en mer dans le secteur d’Ault dans la Somme. Selon les informations du SNSM de Cayeux-sur-Mer, confirmant une information du Courrier-Picard, ce couple a quitté la plage d’Ault avec leur bateau rigide à moteur. La mer était calme.

En fin de journée, une inquiétude relative à la disparition d'une embarcation de pêche-promenade est transmise au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez par le sémaphore d’Ault. L’embarcation se situerait au large du Tréport, mais aucun contact n'a pu être établi avec le navire.

Préfecture Maritime de la Manche et de la Mer du Nord

Le bateau retrouvé au large du Tréport

Les recherches sont lancées entre 19 heures et 23 heures samedi 16 octobre avant d’être interrompues pendant la nuit. Plusieurs moyens de recherche sont engagés dont un hélicoptère. Au large du Tréport, "l’hélicoptère Dauphin repère une embarcation qui correspondrait à la description, mais sans personne à bord", précise la Préfecture Maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

Les recherches ont repris dimanche 17 octobre dans la matinée avant d’être interrompues par le préfet maritime de la Manche, faute de résultats. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie maritime sous la direction du parquet de Dieppe.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.