Vignacourt : coureurs et marcheurs mobilisés pour les victimes des incendies en Australie

Les participants à l'issue de la course, ce samedi 18 janvier à Vignacourt. / © FTV / A. Barège
Les participants à l'issue de la course, ce samedi 18 janvier à Vignacourt. / © FTV / A. Barège

Ce samedi 18 janvier se tenait à Vignacourt une course au profit de l'Australie, actuellement ravagée par des incendies. Plusieurs initiatives ont été menées ces dernières semaines dans la Somme, qui entretient un lien particulier avec le pays depuis la Première Guerre mondiale.

Par M.L. avec E.M.

Le départ est donné depuis Brisbane, depuis un téléphone portable. Et voilà que les coureurs s’élancent, suivis des marcheurs. Peu importe l’allure, environ 450 personnes sont venues témoigner de leur solidarité envers l’Australie ce samedi 18 janvier à Vignacourt, dans la Somme, à l’occasion d’une course caritative, la SolidaRun For Australia.
 

Le long d’un parcours de cinq kilomètres, c’est à l’autre bout du globe que les pensées se tournent. Depuis septembre, des feux de forêts dévastent l’Australie. Ce samedi, après que des orages ont éclaté la veille, certains incendies de l’est du pays ont été éteints par les pluies. Mais tandis que certains secteurs ont été inondés, les ravages des flammes se poursuivent au sud.  
 

"Ce qui leur arrive nous affecte aussi, souligne une jeune participante, donc je trouvais que c’était quand même un bon geste. Il faut aller les aider." "On se dit que si c’était malheureusement de notre côté, ici en France, on serait contents que les Australiens aussi fasse la même chose", ajoute un autre.
 
Vignacourt : une course solidaire pour l'Australie
Reportage : E. Montcho, A. Barège, C. Delangle. Avec Xavier Staes, organisateur de la course.

Face à l’urgence, l’événement a été organisé en quelques jours seulement. Dans la commune, la cause australienne est particulièrement fédératrice. Lors de la Première Guerre mondiale, les troupes de l'ANZAC ont séjourné dans le village, comme en témoignent les clichés exposés dans les rues. "On voulait montrer que ce qu’ils nous ont donné il y a quelques années, on pouvait faire de notre mieux pour leur rendre", expose Xavier Staes, l’un des organisateurs de la course.
 

À coups de dons d’un minimum de 5 €, elle aura permis de récolter plus de 4­ 500 €. L’intégralité de ces fonds doit être reversée à deux associations : la Croix-Rouge de Nouvelle Galles du Sud et l'Hôpital des koalas. Ces derniers ont péri par milliers dans les brasiers, comme de nombreuses autres espèces animales et végétales.
  

 

Sur le même sujet

Les + Lus