Cet article date de plus de 5 ans

Taxis : opérations escargot et barrages filtrants jeudi autour de Lille

Les chauffeurs de taxis toujours mobilisés contre Uber organisent de nouvelles manifestations ce jeudi matin, autour de Lille. 
Les chauffeurs de taxi sont en colère. Ils veulent l'arrêt de l'application UberPop.
Les chauffeurs de taxi sont en colère. Ils veulent l'arrêt de l'application UberPop. © MAXPPP
Ce jeudi, ça devrait bouchonner sur les autoroutes qui mènent à Lille, dans le centre de la capitale des Flandres (près des gares) mais aussi à l'aéroport de Lesquin. Les taxis, très remontés contre l'application UberPop, vont manifester leur mécontentement ce jeudi matin. 

Perturbation pour le brevet des collèges ?

Dès 7 h, les taxis mèneront une opérations escargot depuis quatre points de départ : Englos sur l’A25, Rekkem (B) sur l’A22, Seclin sur l’A1 et Genech sur l’A23. Tout le monde se retrouvera ensuite autour des gares Lille-Europe et Lille-Flandres, et de l’aéroport de Lesquin. Selon 20 Minutes, l’opération devait démarrer à 9h30, pour éviter de perturber l’organisation des épreuves du brevet des collèges. Mais un responsable syndical explique que « ses collègues sont tellement remontés », que l’opération escargot a été avancée à 7h du matin.

Les artisans taxis qui ont déjà obtenu l'interdiction du système Uber exigent maintenant la déconnexion complète de l’application UberPop dans le Nord car certains chauffeurs continuent à effectuer des courses illégalement. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
taxi économie transports brevet éducation société