• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Téléphone : un second concert des “Insus?” à Lille

Aubert, Kolinka et Bertignac seront là, Corinne Marienneau ne fait pas partie du nouveau "Téléphone". / © AFP
Aubert, Kolinka et Bertignac seront là, Corinne Marienneau ne fait pas partie du nouveau "Téléphone". / © AFP

"Les Insus?", mystérieux groupe qui ne serait autre que la réunion de trois membres du groupe culte Téléphone, ont programmé un second concert à Lille

Par AFP

Le 15 septembre, en plus du premier prévu dans un petite salle parisienne vendredi. Les billetteries en ligne ont commencé dès jeudi 8 heures à proposer des places pour ce concert au Splendid de Lille, une seconde chance pour les fans qui n'ont pas pu trouver de billet pour le premier, prévu vendredi au Point Éphémère, salle de 300 places dans le nord-est de Paris. 

"Les Insus?", mystérieux groupe qui ne serait autre que la réunion de trois membres du groupe culte Téléphone, ont programmé un second concert à Lille le 15 septembre, en plus du premier prévu dans un petite salle parisienne ce vendredi. Les billetteries en ligne ont commencé à proposer des places à partir de jeudi 08H00 pour ce concert au Splendid de Lille, salle de 900 places, une seconde chance pour les fans qui n'ont pas pu trouver de billet pour le premier, prévu vendredi au Point Éphémère, salle de 300 places dans le nord-est de Paris. A 09H00, il n'était plus possible d'acheter des places sur les billetteries en ligne.
Capture d'écran Infoconcert.com / ©
Capture d'écran Infoconcert.com / ©
Dans la nuit, Louis Bertignac avait posté un message sur son site officiel sur le forum où il dialogue avec ses fans pour annoncer ce nouveau concert surprise en assurant que "pour l'instant, aucun autre concert n'est prévu...". RTL avait révélé la semaine dernière l'existence du premier concert en assurant qu'il s'agissait d'une reformation, au moins ponctuelle, du groupe phare du rock français entre 1976 et 1986.


Ni Jean-Louis Aubert, ni Louis Bertignac, ni Richard Kolinka, les trois ex-Téléphone, n'ont formellement reconnu qu'ils étaient bien "Les Insus?", mais plusieurs indices semblent confirmer l'événement espéré par leurs fans. Ainsi la marque "Les Insus-Portables" a été déposée à l'Inpi par une société appartenant à Jean-Louis Aubert, par ailleurs propriétaire de la marque "Téléphone", et le batteur Richard Kolinka a brièvement fait la promotion de ce concert sur sa page Facebook, alimentant l'intérêt des fans.

Pas de reformation de Téléphone

Une seule chose est certaine : la bassiste Corine Marienneau, laissée à l'écart depuis plusieurs années, n'est pas dans le casting. "Personne n'a le droit d'utiliser le nom Téléphone sans l'accord de tous les membres du groupe", a-t-elle souligné mercredi dans un entretien à l'Obs, en regrettant de ne pas faire partie d'une éventuelle reconstitution. En 2013, c'est déjà sans leur bassiste, qu'Aubert, Bertignac et Kolinka (avec Axel Bauer à la basse) avaient rejoué du Téléphone au Bus Palladium, de façon improvisée au cours d'une soirée.

Parlophone, maison de disques de Aubert et de Téléphone, avait indiqué la semaine dernière qu'il ne "s'agi(ssait) en aucun cas d'une reformation ou du début d'une longue série de concerts". "Je me suis promis de ne pas communiquer sur un truc qui devait être une jolie petite surprise, surprise que la presse a copieusement foutue en l'air...", avait écrit Louis Bertignac il y a quelques jours sur le forum de son site.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Kamini valse et chante avec Michel Pruvot

Les + Lus