• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tourisme : dans les Hauts-de-France, les réservations d'hébergements sont en hausse par rapport à 2017

(photo d'illustration) / © FRED TANNEAU / AFP
(photo d'illustration) / © FRED TANNEAU / AFP

Le tourisme est en bonne santé dans les Hauts-de-France! Selon l'Insee, la région a enregistré pour la saison estivale 2018 une augmentation de nuitées de 5%, soit la 3e meilleure performance parmi les régions françaises. Plus de 9 millions de nuitées ont été réservées entre avril et septembre 2018.

Par V.P.

La saison 2018 a été particulièrement réussie pour les hôteliers des Hauts-de-France. Selon une enquête publiée par l'Insee, la région a enregistré 9,26 millions de nuitées (réservations par nuit) entre avril et septembre 2018. Avec une hausse de réservations de près de 5% par rapport à la même période en 2017, elle enregistre la 3e meilleure augmentation derrière la Normandie (+ 5,3%) et l'Île-de-France (+ 7,7%), mais juste devant le Grand Est (+ 4,1%), quatrième.

Si tous les départements des Hauts-de-France connaissent une hausse de leur fréquentation en 2018, la Picardie semble sortir son épingle du jeu. L'Oise (+13 %, soit une augmentation de 100 000 nuitées) et la Somme (+ 9,4 %, soit une augmentation de 173 000 nuitées) sont les départements qui connaissent la plus forte augmentation de nuitées (voir infographie ci-dessous), alors que les autres ont vu leurs réservations évoluer entre 1 et 5%.

 
Les nuitées sont exprimées en milliers

Lorsqu'on s'intéresse aux différents types d'hébergements, à savoir les nuitées en hôtels et celle en camping, le constat est relativement différent. Le Pas-de-Calais est le seul département qui enregistre une baisse de ses réservations sur ces deux modes de logements (-1,4% pour les hôtels, -1,1% pour le camping), baisse équilibrée par une hausse pour les autres hébergements touristiques collectifs. L'Aisne enregistre elle aussi une légère baisse, seulement sur les hôtels (-0,7%).

Les campings isariens affichent une santé insolente (100 000 nuitées en 2017, 132 000 en 2018, soit 31% en plus), suivis de près par les hôtels (649 000 en 2017, 708 000 en 2018, soit 9% en plus).

 
Les nuitées sont exprimées en milliers

Cette bonne santé des campings hauts-de-français tient beaucoup à la météo favorable de l'été, selon l'Insee. La région bénéficie aussi d'une augmentation de réservations de touristes venant de Belgique (+25% par rapport à 2017), du Royaume-Uni (+9%), des Pays-Bas (+3,2%) et d'Allemagne (+2,5%).
 

Sur le même sujet

Quelle révélation inattendue nous réserve ce film amateur bien mystérieux ?

Les + Lus