• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Toussaint : ils proposent de fleurir et d'entretenir une tombe à votre place

La société utilise les services d'auto-entrepreneurs pour nettoyer et fleurir les tombes. / © Alain Méry / France 3 Nord Pas-de-Calais
La société utilise les services d'auto-entrepreneurs pour nettoyer et fleurir les tombes. / © Alain Méry / France 3 Nord Pas-de-Calais

Des sites internet vous proposent, moyennant finance, de fleurir et d'entretenir à votre place une tombe. Une fois la mission réalisée, le travailleur indépendant mandaté par le site vous envoie une photo pour confirmer la bonne réalisation du contrat. 

Par M. F. avec Didier Pithon

Sylvain Courtin est ce que l'on appelle un correspondant fleurisseur, il travaille en tant qu'auto-entrepreneur pour le compte d'une société basée sur internet. Sa mission pour la Toussaint : entretenir la tombe d'une famille qu'il ne connaît pas.

Toussaint : ils proposent de fleurir et d'entretenir une tombe à votre place
Des sites internet vous proposent, moyennant finance, de fleurir et d'entretenir à votre place une tombe. Une fois la mission réalisée, le travailleur indépendant mandaté par le site vous envoie une photo pour confirmer la bonne réalisation du contrat.  - France 3 Nord Pas-de-Calais - Didier Pithon, Alain Méry, Isabelle Lefebvre

"Je dois rechercher la tombe, je dois la nettoyer, acheter des fleurs. Bien sûr je perçois une petite rémunération pour ça", détaille le Roubaisien.

Une quarantaine d'euros en l'occurence pour un forfait facturé autour de 70 euros au client. Le service d'entretien funéraire à distance est un nouveau business qui fleurit sur le net. 

"Une nouvelle manière de fonctionner"

"Ce n'est pas de l'ubérisation, c'est une nouvelle manière de fonctionner", précise Jean-Noël Auxiette, créateur du site Tombissime. "Les gens veulent un service. Vous habitez Paris, votre grand-père est à Perpignan, vous y allez rarement et vous voulez quand même fleurir sa tombe. Vous avez l'occasion de le faire, à des coûts relativement intéressants."

Entretien et fleurissement, ce service récent séduit de nombreuses familles. En conséquence, les sociétés recrutent de plus en plus mais les missions restent pour l'instant peu fréquentes. "J'étais inscrit depuis quelques mois et c'est ma première mission. Là, ça tombe au moment de la Toussaint", explique Sylvain. 

Deux heures de travail en moyenne avant la photo finale, elle sera envoyée dès ce soir au client, témoignage d'une mission proprement accomplie.


Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus