Valenciennes : un homme fiché S interpellé en marge de la procession du Saint-Cordon

Un individu fiché S a été interpellé en marge de la procession du Saint-Cordon à Valenciennes.

Pendant le pélerinage du Saint-Cordon à Valenciennes, ce dimanche.
Pendant le pélerinage du Saint-Cordon à Valenciennes, ce dimanche. © France 3
C'est le syndicat UNSA police qui a révélé l'information sur sa page Facebook. « Ce dimanche à 9 heures, un équipage de la CRS 39 a procédé à l’interpellation d’un individu au comportement suspect. Passé aux fichiers par les collègues, il apparaît fiché S. Présentant des troubles psychologiques, il a fait l’objet d’une mise à disposition auprès du commissariat de Valenciennes. »

Selon La Voix du Nord, l’interpellation a eu lieu avant le début de la messe du Saint-Cordon, qui s’est tenue place d’Armes. 

Selon la police, l'homme âgé de 23 ans, après des vérifications, a été rapidement remis en liberté. UNSA police précise avoir divulgué l'information pour souligner "encore une fois le travail effectué par nos effectifs dans leurs différentes missions ».La fiche S (pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ») n’est en fait qu’une des nombreuses catégories d’un fichier vieux de plus de quarante ans : le fichier des personnes recherchées (FPR).

Ceux qui figurent dans le fichier S représentent une menace potentielle pour la sécurité nationale. Cela peut concerner des profils très différents. Des personnes qui veulent commettre un attentat, mais aussi des militants politiques, qui peuvent mener des actions spectaculaires, comme des militants anti-nucléaires, anti OGM, ou encore des hooligans. Plus de 6000 personnes seraient fichées S en France.

La fiche S comporte seize niveaux, en fonction du danger que représente l’individu. Le niveau 16 est le moins dangereux, le niveau 1, le plus dangereux. 

La fiche S est établie par les services de renseignements français. Elle est là pour mettre en garde. Elle n’implique pas une surveillance automatique ou une arrestation. Mais quand des services de sécurité contrôlent une personne et qu’ils s’aperçoivent qu’elle est classée S, ils doivent la signaler aux services de renseignements et essayer d’obtenir le maximum d’informations.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers