VIDEO. Déconfinement : un agriculteur nordiste brade des tonnes de pommes de terre à 25 centimes le kilo

Que faire des stocks de pommes de terre invendus à cause de la crise du Covid-19 ? 

A 25 centimes le kilo, le stock est parti très rapidement
A 25 centimes le kilo, le stock est parti très rapidement © FRANCE 2
25 centimes d’euros le kilo de pommes de terre. De quoi attirer les clients sur ce drive d'un jour, organisé par un agriculteur nordiste. "C’est cinq euros le sac de vingt kilos, donc c’est imbattable”, explique un acheteur.

Une vente à prix coûtant, du camion au coffre de la voiture directement. Vitale pour les producteurs. Un moyen d’écouler les stocks. “Les vendre ainsi, cela couvre nos frais”, explique Martine Demassiet, productrice de pommes de terre.

Ces agriculteurs ont même organisé une vente en région parisienne. Et ça cartonne ! Coffres ouverts, des voitures à touche-touche sur ce parking, les clients venus faire une bonne affaire se bousculent presque. "Ça nous arrange aussi d'avoir de la bonne qualité comme ça, à petits prix", confirme une client venue acheter 12 sacs. Pour les agriculteurs, c'est ça ou "faire un trou et les mettre dedans". 
Déconfinement : il brade 40 tonnes de pommes de terre
Avec le confinement, beaucoup d’agriculteurs peinent à écouler leurs stocks. Les hangars débordent. Plein de tout ce que les producteurs n’ont pas pu vendre aux cantines, restaurants et fast-foods. En France, il y a 450 000 tonnes de patates en trop pour l’année 2020. Perte sèche estimée : 200 millions d'euros. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter