VIDEO. Le RC Lens rate le coche face à Châteauroux

Le RC Lens a gâché une belle occasion de se rapprocher du leader lorientais de Ligue 2 en s'inclinant lundi face à Châteauroux (3-2) lundi. Les Lensois sont scotchés à la 2e place à 4 longueurs des Merlus, et désormais sous la menace d'Ajaccio.

Le scénario semblait idéal pour le RC Lens, dauphin de la Ligue 2 2 avant le coup d'envoi. Lorient dans le dur en ce moment, avec sa deuxième défaite d'affilée enregistrée face à Clermont samedi (1-0), pouvait voir les Sang et Or fondre sur eux à un petit point en cas de victoire.

Mais ce script est resté dans les cartons. Et Lens, qui n'a gagné qu'un seul match cette année, va certainement se mordre les doigts d'avoir démarré son match bien trop tard, et de ne s'être jamais vraiment libéré. Pas dans le rythme en début de rencontre, pris dans les duels, sans jus, les Lensois
n'ont jamais semblé se donner les moyens face à des Castelroussins 16e de L2, engagés eux dans une lutte pour le maintien. Menés 3-0 après l'heure de jeu avec une premier but encaissé en fin de première mi-temps par le jeune Paulin Keny (39e), et deux autres en deuxième mi-temps (Diarra, 65, Operi, 69), les Sang et Or se sont alors enfin rebellés.
 


Mauricio a vu son penalty stoppé par Fabri, le gardien castelroussin, mais la révolte s'est concrétisée par Doucore (82) et Banza (85) qui sont parvenus à ramener les Lensois à portée... Trop tard. 

Cette contre performance du dauphin fait inévitablement les affaires des poursuivants comme Ajaccio, 3e, et désormais à 2 points des Lensois, ou Clermont, 4e, à 3 points.
 
Châteauroux-Lens : les réactions
Philippe Montanier, entraîneur du RC Lens : « Il faut prendre du recul. Si on analyse le match, on voit que les 45 premières minutes sont plutôt bonnes. La fin aussi. On a ses 10, 15 minutes de flottement qui nous sont fatales. A 3-0, les joueurs n’ont pas lâché. Tout n’est pas à remettre en cause, même si cette défaite a du mal à passer. »

Yannick Cahuzac, millieu du RC Lens : « C’est une faute professionnelle. On a lâché le match pendant 20 minutes. On réagit à 3-0 alors qu’on aurait dû jouer à 1-0 comme lors des 10 dernières minutes. C’est difficilement explicable. C’est désolant. C’est une grosse contre-performance. Il va falloir se laver le cerveau, travailler pour repartir de l’avant."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité