VIDEO. Le RC Lens, renversant à Orléans, nouveau dauphin de Lorient

Florian Sotoca, 1er buteur du RC Lens ce lundi soir à Orléans
Florian Sotoca, 1er buteur du RC Lens ce lundi soir à Orléans

Les Lensois ont désormais la meilleure attaque de Ligue 2.

Par AFP

Le RC Lens s'est hissé pour la première fois de la saison à la deuxième place de Ligue 2, synonyme de promotion directe, en renversant Orléans (4-1) lundi en clôture de la 10e journée.

Les Lensois ont tardé à faire craquer la défense d'Orléans pour reprendre la deuxième place à Sochaux, facile vainqueur de Clermont vendredi (4-0). Avec 20 points, les Sang et or, qui ont signé leur quatrième succès consécutif, reviennent à trois unités du leader Lorient, qui n'a pu battre vendredi le quatrième, Ajaccio (0-0).

Dominateurs, les Lensois ont pourtant concédé l'ouverture du score au 16e de Ligue 2, qui a marqué sur sa première occasion, d'un coup franc expédié de la tête au fond des filets par Joseph-Romeric Lopy (29e). Lens a attendu l'heure de jeu pour égaliser, et reprendre l'avantage en trois minutes.
US Orléans - RC Lens ( 1-4 ) - Résumé - (USO - RCL) / 2019-20
 

Meilleure attaque !


Florian Sotoca a d'abord profité (63e) d'une relance ratée du portier orléanais Jérémy Vachoux, qui avait déjà failli encaisser un but-gag en fin de première période. Et le défenseur lensois Aleksandar Radovanovic a donné l'avantage aux Nordistes (66e), d'une tête puissante consécutive à un corner.

Gaëtan Robail, d'un coup franc qui s'est faufilé au travers des défenseurs (80e), et le jeune Simon Banza, transformant un penalty (86e), a parachevé la victoire de Lens qui devient la meilleure attaque du championnat ex-aequo avec Auxerre (17 buts).

"Pour faire un bilan de ce début de saison, on a fait un bon départ. Le mercato a un peu déstabilisé l’effectif et le système de jeu. Ensuite, on est reparti sur de nouvelles bases. On est sur 6 matchs sans défaite toutes compétitions confondues. On a un potentiel intéressant. Il est en train d’éclore même si l’on est encore loin de ce que l’on souhaite atteindre", a commenté Philippe Montanier à l'issue de la rencontre.
 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus