Vigilance orange crues : retour à la normale sur les routes du Nord, une dizaine d'axes encore inondés dans l'Aisne

Le Nord et l'Aisne sont ainsi toujours en vigilance orange aux crues et aux inondations. Plusieurs routes des deux départements ont été fermées à la circulation.
Après la montée des eaux dans le Nord et l'Aisne, plusieurs routes des deux départements restent fermées à la circulation.
Après la montée des eaux dans le Nord et l'Aisne, plusieurs routes des deux départements restent fermées à la circulation. © FTV

Vendredi 16 juillet, 11 départements sont placés en vigilance crues et pluie/inondations après les fortes précipitations tombées depuis le 14 juillet. En Hauts-de-France, il s'agit des départements du Nord et de l'Aisne. 

Le barrage du Val Joly en alerte renforcée dans le Nord

Dans le Nord, c'est surtout l'Helpe majeure qui est sous surveillance. La Sambre, la Solre et l'Helpe mineure sont elles maintenues en vigilance jaune.

Conséquences de ces précipitations dans l'Avesnois jeudi 15 juillet, plusieurs routes départementales ont été inondées et fermées à la circulation par les équipes départementales mobilisées hier soir et cette nuit :

Le barrage du Val Joly, qui régule le débit de l’Helpe Majeure, a été placé en alerte renforcée suite à son débordement vers minuit malgré les manœuvres réalisées pour maintenir les niveaux d’eau, restituer un débit maximal et éviter les variations brutales de débit. Les équipes départementales ont mis en place une procédure de surveillance renforcée du barrage : ce matin, la situation semble se stabiliser.

Dans l'Aisne, la vigilance orange crues/inondations avait été déclenchée dès le 15 juillet. Le 14 juillet, les pompiers du déparement étaient intervenus plus de 80 fois sur des inondations.

Selon les dernières informations de la Préfecture, datant du début de la soirée du 15 juillet,  une hausse significative des niveaux "sur les amonts des bassins de l'Oise et de l'Aisne va se propager sur les tronçons moyens." Sur la rivière Aisne, des débordements importants étaient en cours en fin de soirée le jeudi 15 juillet sur l'amont du tronçon Aisne ardennaise. Les précipitations importantes attendues pour les prochaines 24h devraient accentuer la montée du niveau de l'eau sur les tronçons Aisne amont, Aisne ardennaise et Aisne Vaux. Ces débordements pourraient entraîner des inondations sur les tronçons Aisne amont et Aisne ardennaise.

Du côté d'Origny-Sainte-Benoîte, le niveau de l'Oise continue de monter doucement.

Plusieurs axes routiers au nord du département de l'Aisne ont ainsi été coupés à la circulation. Certains l'étaient encore fin de matinée le 16 juillet : 

Jeudi 15 juillet, les pompiers de l'Aisne ont effectué 35 interventions liés aux intempéries, essentiellement sur le nord du département. Deux de ces interventions ont constitué en la mise en sécurité de bovins tombés dans les cours d'eau attenant à leur pâture. "Si vous pouvez dire aux propriétaires d'animaux qu'il ne faut pas les laisser dans les champs, surtout s'il y a une rivière à côté, ce serait bien, nous demande-t-on au Sdis 02. Sur les trois sorties de ce matin, on a secouru un cheval coincé dans l'eau dans un pré... et un chevreuil aussi !"

Pas encore de décrue

Sur la rivière Oise, le niveau de l'eau en amont du tronçon Oise amont a augmenté de manière importante et des débordements "légers à modérés" pourraient se produire à l'aval de ce tronçon d'ici la fin du vendredi 16 juillet. La propagation de la crue sur le tronçon Oise moyenne pourrait engendrer de légers débordements à l'amont de ce tronçon.

À l'heure de la rédaction de cet article, la situation semble être stabilisée. Météo France annonce des éclaircies et la fin des pluies sur les Hauts-de-France pour la journée du 16 juillet et le week-end. Mais si l'eau ne monte plus, aucune décrue n'est pour le moment amorcée dans le Nord comme dans l'Aisne : les niveaux des rivières restent particulièrement hauts.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo transports économie