Suite à l'annonce de la fermeture de l'usine américaine Pentair à Ham dans la Somme, Xavier Bertrand a annoncé qu'il se rendrait sur place ce vendredi après-midi pour rencontrer les salariés. 132 emplois sont menacés.


Cet après midi, vers 16 heures, Xavier Bertrand, le président de la région, devrait s'entretenir avec les salariés de l'usine Pentair. L'entreprise américaine, specialisée à Ham dans la robinetterie, a annoncé sa fermeture, laissant à l'abandon 132 personnes. 

Hier c'est le député de la Somme, Stéphane Demilly (UDI) qui s'est rendu sur place. « Comment un groupe industriel peut-il se séparer d’une usine qui a 8,4 millions d’euros inscrits au carnet de commande, des prévisions à 31 millions d’euros, qui dégage 18% de marge brut et qui est la plus rentable d’Europe ? C’est un raisonnement totalement inacceptable humainement et incompréhensible économiquement ! », avait-il déclaré dans un communiqué.