Impôts, billets de train, débit de boissons... Les bureaux de tabac se diversifient pour survivre

Les bureaux de tabac diversifient leur activité pour survivre et proposent peu à peu de nombreux autres produits et services. / © France 3 Normandie / N. Corbard
Les bureaux de tabac diversifient leur activité pour survivre et proposent peu à peu de nombreux autres produits et services. / © France 3 Normandie / N. Corbard

500 bureaux de tabac ferment chaque année en France. Pour éviter la disparition de ces commerces de proximité indispensables au dynamisme des territoires ruraux, l'Etat les aide à diversifier leurs activités.

Par Marion Gadea

Avec la lutte contre le tabagisme et la hausse régulière des prix des paquets de cigarettes, les ventes dans les bureaux de tabac sont en chute libre. Pour éviter que ces commerces de proximité ne mettent la clé sous la porte, la seule solution est la diversification.

De plus en plus de buralistes étoffent leurs offres et deviennent multi-services. Snack, bar, pressing, titres de transports, relais colis, banques, vente de produits locaux... les possibilités sont nombreuses.
La mutation est déjà en marche. En Alsace, 19 dossiers de demandes d'aides publiques ont été déposés. La profession est parfaitement consciente de l'enjeu de cette diversification. 
Reconversion des buralistes
Thierry Lefevbre, le président de la Chambre syndicale des buralistes du Haut-Rhin explique pourquoi cette reconversion est indispensable pour la profession

80 millions d'aides publiques

Pour accompagner les buralistes dans cette mutation, l'état va débloquer 80 millions d'euros d'ici 2021. Les pouvoirs publics peuvent prendre en charge jusqu'à 30 % des travaux à hauteur de 33 000 euros.

Des conventions ont également été signées avec les Chambres de commerce et d'Industrie (CCI) pour faciliter cette transformation. Des audits sont réalisés pour bien orienter les buralistes, car selon les zones d'implantation, les besoins ne sont pas les mêmes. 
Les CCI aident les buralistes à se diversifier
Christine Ferré-Hilaire, conseillère CCI de l'Orne - France 3 Normandie

Des commerces indispensables en zone rurale

Au-delà du sauvetage d'une profession, l'Etat a un autre objectif : lutter contre la désertification rurale. 40 % des 24 500 bureaux de tabacs sont installés dans des communes de moins de 3500 habitants. Dans certains territoires, les bureaux de tabac et bars-tabac sont les seuls commerces de proximité et créent du lien social.
En proposant de multiples produits et services, ils permettent aussi aux habitants des communes les plus éloignées des villes de ne pas parcourir des kilomètres pour effectuer certaines démarches.
 
Les buralistes reconnus
Jacques Héry, le président de la fédération des buralistes de l'Aisne explique à quel point les buralistes sont indispensables pour les habitants des territoires ruraux privés de services de proximité - France 3 Picardie

Les impôts au bureau de tabac

Comme annoncé cet été par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, les Français pourront régler leurs impôts mais aussi leurs factures de crèche, de cantine ou d'hôpital dans certains bureaux de tabac dès l'année prochaine.  3400 communes sont concernées par ce dispositif.

Sur le même sujet

Corse : trois-quarts des maires ont été victimes d’incivilités ou de menaces ces 15 dernières années