##fr3r_https_disabled##"C'est parti !" dit le spermatozoïde. Des émoticônes rigolos. Le célèbre Chat de Geluck. Les doctorants des universités font parfois preuve de beaucoup d'humour et d'imagination pour illustrer leur sujet scientifique.

Pour le concours « Ma thèse en 180 secondes » organisé par la Conférence des Présidents d'Université et le CNRS, les concurrents doivent expliquer leur sujet de thèse, en trois minutes seulement, avec l'appui d'une seule diapositive. Présentation plus ludique. Pas forcément moins scientifique.

La 3è éditon de "Ma thèse en 180 secondes" est lancée dans 180 établissements publics d’enseignement supérieur, la totalité des universités de France et d'Outre-Mer, un record ! 28 finales régionales. Et la finale nationale le 31 mai à Bordeaux.

"Ma thèse en 180 secondes" en une image

Pas facile de parler en 3 minutes chrono "des processus paramétriques dans les filtres optiques sa dispersion oscillante" ou encore de "la feuille de lotus et ses gouttes d'eau et la nanotechnologie pour les structures aérodynamiques". Et pourtant, c'est le défi.

En illustrant le propos par des dessins, des photos ou des textes amusants, les étudiants rendent leur thèse plus abordable pour le grand public. Debout sur scène, face au jury et au public, les concurrents présentent leur projet de recherche en vulgarisant le sujet avec les mots de tous les jours ou presque, pour un exposé clair, concis et convaincant.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité