• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Conseil municipal d'Argentan passe à la tablette numérique

Pierre Pavis, le maire d'argentan face à sa tablette numérique / © Marc Sadouni, France 3 Basse-Normandie
Pierre Pavis, le maire d'argentan face à sa tablette numérique / © Marc Sadouni, France 3 Basse-Normandie

Ce soir c'est un conseil municipal un peu spécial qui va se tenir à Argentan dans l'Orne. Le premier conseil "dématérialisé", avec une tablette numérique dans les mains de chaque conseiller. 

Par Laurent Quembre

Le maire d'Argentan, le socialiste Pierre Pavis, est fier d'expliquer que sa commune est la première en Basse-Normandie à se lancer dans cette démarche (une trentaine de communes en France sont déjà passés à la tablette). 
Cela fait 9 mois que les services municipaux travaillent sur ce projet (qui a été voté à l'unanimité par le conseil). 
Les 33 conseillers municipaux ont été équipés d'une tablette numérique de marque Samsung. Ils ont aussi reçu une petite formation. 

L'objectif est double. 
Il s'agit d'abord de simplifier les procédures, gagner du temps, et augmenter l'efficacité du travail des élus. 
Ainsi, explique la mairie, "quelques jours avant ce premier conseil, chaque élu a reçu un courriel lui signalant la mise à disposition des éléments du conseil.
Puis en se connectant à un serveur sécurisé, l'élu a pu télécharger les documents, les étudier et les annoter sur sa tablettes afin de les lire à sa convenance lors du conseil municipal".

Des économies de papier

L'autre but, c'est de faire des économies, en évitant de consommer du papier inutilement.
Certes, au départ l'achat des tablettes a un coût non négligeable, mais la mairie a fait son calcul :
33 tablettes + house = 16 104 € (488 € par tablette) + une prestation de service auprès des élus (par la société "Cdc Fast") : 2 600 €
Soit un total de 18 704 €.
"Cet investissement sera amorti entre deux et trois ans, financés à partir des économies d’impression et de temps de reprographie et de reliure, évaluées à 8 000 €/an (Coût d’achat des photocopieurs non inclus)," explique la mairie dans un communiqué, qui précise que les tablettes représenteront "une économie de prês de 150 000 feuilles nécessaires aux 5 conseils municipaux annuels". 

Respect de la réglementation

Les travaux du Conseil municipal avec les tablettes numériques auront-ils la même valeur qu'avec les documents papiers ? 
Oui, assure la mairie : "Côté légalité et sécurisation, tout a été fait dans les règles puisque cette démarche de dématérialisation du Conseil municipal s’est réalisée en lien avec le service CDC Fast, « convocation des élus », de la Caisse des Dépôts et Consignations. Celui-ci assure le respect du cadre réglementaire avec la garantie de la date d’envoi, la traçabilité de la mise à disposition auprès des élus, la constitution des preuves de télétransmission et l’archivage de la convocation et des dossiers.
Les élus reçoivent donc par courriel les documents PDF dans les délais légaux de 5 jours francs par l’intermédiaire de CDC Fast.

Pour le moment, environ 25 élus ont pris la tablette en main, mais tous s'y mettent, même s'ils ne sont pas des geeks. 
" Les élus ont répondu positivement à ce projet, en dépit d’une grande disparité des profils et des niveaux de culture informatique. Chacun s’est senti concerné, et ceci grâce à l’accompagnement et les diverses formations organisées par les services municipaux." affirme la mairie. "La prochaine étape sera d’élargir l’utilisation de cet outil lors de réunions, commissions et autres missions qui incombent aux élus."

Voir le reportage de France 3 Basse-Normandie (Marc Sadouni, Claude Leloche)
##fr3r_https_disabled##
Le Conseil municipal d'Argentan passe à la tablette numérique






 





Sur le même sujet

"1 jour, 1 bateau" : le Santa Maria Manuela - la pépite INA

Les + Lus