Vire : un jeune homme meurt après son passage aux urgences

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ
Les urgences du Centre hospitalier de Vire (Calvados)
Les urgences du Centre hospitalier de Vire (Calvados) © F3 Basse-Nie

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 26 ans habitant à Sourdeval (Sud Manche) est mort une heure après avoir été examiné par un médecin urgentiste à l'hôpital de Vire (Calvados). 

Que s'est-il passé dans la nuit de samedi à dimanche ? 

Un jeune homme de 26 ans se présente avec sa mère vers une heure du matin aux urgences du Centre hospitalier de Vire. Il se plaint d'un important mal de gorge. 
Le jeune homme est malade depuis plusieurs jours. Il vomit, ne mange plus. Son état ne s'améliorant pas, sa mère a fini par le convaincre d'aller aux urgences de Vire, dans le Calvados. 

La mère et le fils arrivent dans le service vers une heure du matin. Le jeune homme est alors examiné par le médecin de garde. 
Le médecin appelle le CHU de Caen pour un avis, et, selon les premiers éléments de l'enquête, suggère à la mère d'y amener son fils. 

La mère et le fils décident de repasser par leur domicile, à Sourdeval (situé à 14 kilomètres de Vire) pour prendre des affaires.
Mais là, l'état de santé du jeune homme s'aggrave encore. La mère appelle les secours. Le jeune homme a perdu connaissance. Il ne peut être ranimé. 
Le SMUR de Vire est alerté. Le médecin des urgences arrive au domicile, et ne peut que constater le décès du patient qu'il a examiné un peu plus tôt dans la nuit. 

Que s'est-il passé ? Une enquête a été ouverte. Une autopsie sera pratiquée mercredi pour savoir de quoi est mort le jeune homme. 
Selon une source à la Préfecture de la Manche, il souffrait d'un phlegmon (appelé aussi "abcès de la gorge"). Mais peut-être souffrait-il également d'un autre mal plus difficile à déceler, et qui serait responsable du décès.   
De leur côté, l'agence régionale de Santé et le Parquet ne se prononcent pas sur la cause de la mort, et veulent attendre les résultats de l'autopsie. Voir reportage

Une fois la cause du décès connue, d'autres questions viendront. 
Y a-t-il eu une erreur de diagnostic ? Une mauvaise prise en charge ? Pourquoi ne pas avoir gardé le jeune homme à l'hôpital de Vire ? Pourquoi l'avoir renvoyé sur le CHU de Caen qui se trouve à près d'une heure de route ? L'hôpital de Vire était-il équipé pour traiter le jeune homme ? 
C'est à ces questions que devra répondre l'enquête. 

Voir le reportage de Stéphanie Vinot et Joël Hamard




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.