Peut-être un nouveau délai pour la raffinerie Petroplus ?

Le tribunal de commerce de Rouen rendra sa décision en délibéré le 13 novembre. On saura alors si un nouveau délai pour le dépôt et l'examen des offres de reprise est accordé jusqu'au 4 décembre.

Le feuilleton Pétroplus n'est pas prêt d'être clôt. Petit rappel.

  • mardi 16 octobre: Le tribunal de commerce de Rouen prononce la mise en liquidation judiciaire de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne tout en accordant un délai jusqu'au 5 novembre pour trouver un repreneur,
  • Lundi 5 novembre: Yvon Scornet a  confirmé qu’en plus de NetOil et  d’ APG (Alafandi Petroleum Group)  trois autres dossiers de repreneurs  étaient en lice, dont celui du fonds souverain Libyen du pétrole
  • mardi 6 novembre: le tribunal de commerce de Rouen annonce qu'il rendra son délibéré le 13 novembre prochain pour une éventuelle prolongation du dépôt d'offres de reprise jusqu'au 4 décembre. Six autres candidats potentiels se sont déclarés intéressés: le fonds souverain libyen, Alafandi Petroleum Groupe, dont le siège est à Hong-Kong, l'Irakien Jabs Gulf Energy Ltd, l'Iranien Tadbir Energy Development Group, ainsi que les Suisses Activapro AG et Terrae International. En ce qui concerne Net Oil, pour le tribunal de commerce le dossier n'est pas encore finalisé, mais c'est la seule véritable offre de reprise à cette heure.
Le résumé de cette journée du mardi 6 novembre avec Catherine Lecompte et Stéphane Gérain



Toutes les étapes du dossier Pétroplus sont à retrouver ici.


Pendant quatre jours, les sud-coréens d'Hyundai partenaires du candidat à la reprise Net Oil visite la raffinerie pour estimer les investissements éventuels à réaliser.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité