• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

EPR de Flamanville : “Il faut arrêter maintenant”, demande Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit / © Archives AFP/ 10-2012, Bertrand Guay
Daniel Cohn-Bendit / © Archives AFP/ 10-2012, Bertrand Guay

L'eurodéputé écologiste Daniel Cohen-Bendit a demandé à son tour un arrêt immédiat de la construction du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), la France n'ayant "plus les moyens" de le financer.

Par LQ avec AFP

Après l'annonce d'un surcoût de 2 milliards d'euros pour ce projet de Flamanville (Manche), le responsable Vert, Daniel Cohn-Bendit, lance dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France mercredi : "Il faut arrêter maintenant !" "Il faut dire la vérité aux Français: nous n'en avons plus les moyens".

Evoquant aussi la ligne de train à grande vitesse Lyon-Turin ou l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, il ajoute: "La situation de nos finances doit rouvrir le débat sur ces projets".
Avant lui, plusieurs élus EELV - Noël Mamère, François de Rugy, Ronan Dantec - ont demandé d'arrêter l'EPR.
Mais M. Cohn-Bendit précise "être aujourd'hui en marge de ce parti". "Je ne parlerai plus en tant que personnalité d'EELV. Nous avons trop de désaccords".

En Basse-Normandie, Stéphane Travert, député PS de Flamanville, estimait mardi soir que l'EPR était à un "point de non retour" et que le démantèlement du réacteur de 3ème génération "coûterait plus cher" que de l'achever.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes Le point sur la 3ème journée du mouvement

Les + Lus