EPR de Flamanville : "Il faut arrêter maintenant", demande Cohn-Bendit

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ avec AFP

L'eurodéputé écologiste Daniel Cohen-Bendit a demandé à son tour un arrêt immédiat de la construction du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), la France n'ayant "plus les moyens" de le financer.

Après l'annonce d'un surcoût de 2 milliards d'euros pour ce projet de Flamanville (Manche), le responsable Vert, Daniel Cohn-Bendit, lance dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France mercredi : "Il faut arrêter maintenant !" "Il faut dire la vérité aux Français: nous n'en avons plus les moyens".

Evoquant aussi la ligne de train à grande vitesse Lyon-Turin ou l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, il ajoute: "La situation de nos finances doit rouvrir le débat sur ces projets".
Avant lui, plusieurs élus EELV - Noël Mamère, François de Rugy, Ronan Dantec - ont demandé d'arrêter l'EPR.
Mais M. Cohn-Bendit précise "être aujourd'hui en marge de ce parti". "Je ne parlerai plus en tant que personnalité d'EELV. Nous avons trop de désaccords".

En Basse-Normandie, Stéphane Travert, député PS de Flamanville, estimait mardi soir que l'EPR était à un "point de non retour" et que le démantèlement du réacteur de 3ème génération "coûterait plus cher" que de l'achever.