Valframbert: les bulldozers de la discorde

Publié le Mis à jour le

Bras de fer entre la communauté urbaine d'Alençon et une association de riverains au sujet d'une aire d'accueil des gens du voyage

Le 8 mars dernier, le tribunal administratif de Caen a demandé de stopper les travaux de création d'une aire d'accueil pour les gens du voyage à Valframbert. Pourtant, l'association de riverains opposés à ce projet ne décolère pas. A l'exception d'une pause pendant l'épisode neigeux, le ballet des engins de chantier se poursuit. Mais le site doit également accueillir un parc d'activités. C'est sur cette partie du chantier que travaillent les pelleteuses, rétorque la communauté urbaine d'Alençon aux riverains mécontents.


Le collectivité locale avance plusieurs arguments pour prouver sa bonne foi (aucune construction des équipements requis pour une aire d'accueil n'a débuté) mais n'a pas dit son dernier mot sur ce dossier. La loi lui fait obligation d'avoir un équipement pour accueillir les gens du voyage. Elle est prête à aller en cassation pour obtenir gain de cause.

Reportage d'Hervé Kerrien et de Jean-Pierre Bonnefon