Cet article date de plus de 8 ans

La mimolette made in Normandy indésirable aux USA

Plus de 500 kilos de ce fromage produit par la coopérative Isigny Sainte-Mère sont bloqués dans un entrepôt du New-Jersey depuis plus d'un mois. La toujours tatillonne Food and Drug Administration bloque la commercialisation du célèbre fromage orange.
La mimolette normande, produite par la coopérative Isigny Sainte-Mère
La mimolette normande, produite par la coopérative Isigny Sainte-Mère © France 3 Basse-Normandie
Cela fait déjà vingt ans que la coopérative écoule des mimolettes "vieilles" et "extra-vieilles" dans des fromageries américaines. Le fromage, qui est produit à la laiterie de Chef du Pont dans la Manche, semble être au goût du consommateur : les ventes progressent chaque année. En 2012, Isigny Sainte-Mère en a exporté 60 tonnes aux Etats-Unis.

Or depuis le mois de mars, les importations de ce fromages orange sont bloquées aux frontières. "Les inspecteurs  de la FDA nous donnent du fil à retordre" reconnaît un responsable de la coopérative, cité par l'Afp. L'administration américaine semble se méfier des "mites à fromages", des acariens microscopiques cultivés sur la croûte pour affiner le fromage qui seraient jugés "allergogènes".

Officiellement, la mimolette n'est pas interdites aux Etats-Unis. La FDA, contactée par l'Afp, précise cependant que tous les aliments importés doivent être conformes aux normes américaines, sans indiquer les raisons pour lesquelles les derniers arrivages de mimolettes avaient été bloqués.

Depuis que la nouvelle a été rendue publique, les amateurs de ce fameux fromage orange protestent. Un fromager de Manhattan s'étonne : "les mites ont toujours existé. C'est ridicule de bloquer le fromage". Une page Facebook a même été crée. Ce vendredi, un peu plus de 1000 personnes s'y étaient déjà connecté pour dire "Sauvons la mimolette !"

A Isigny sur mer, le reportage de Jean-Baptiste Pattier et Yoann Dorion :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation