Le peintre normand Eugène Boudin triomphe à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ

Le peintre normand Eugène-Louis Boudin n'a pas eu beaucoup de succès de son vivant. Mais 115 ans après sa mort, l'exposition qui lui est consacrée à Paris attire les foules. 

Il était le précurseur des impressionnistes, Monet le considérait comme son maître. Et pourtant, lorsqu'Eugène Boudin peignait les plages de Normandie, peu de monde achetait ses toiles.

Eugène-Louis Boudin, fils d'un marin du Havre, est né à Honfleur (Calvados) le 12 juillet 1824, et il est mort à Deauville (Calvados) le 8 août 1898.

Il tenait une papeterie au Havre, puis s'est intéressé à la peinture en autodidacte. La ville du Havre lui avait attribué une bourse qui lui a permis d'aller à Paris. 



Jusqu'au 22 juillet, le Musée Jacquemart-André à Paris présente 65 de ses plus belles oeuvres. Des tableaux qui viennent pour la plupart de l'étranger.

Ce sont les collectionneurs américains qui ont commencé à s'interesser à son oeuvre à la fin du XIXème siècle. 



Mais aujourd'hui, le grand public redécouvre ce peintre qui nous replonge dans l'atmosphère douce et nostalgique des dimanches au bord de la mer. 

L'exposition parisienne accueille près de 2500 visiteurs par jour. 

17 tableaux d'Eugène Boudin, issus d'une collection privée, seront vendus aux enchères le 3 juin prochain à Paris. La mise a prix la plus élevée est celle d'un tableau qui représente des bateaux de pêche à Etretat : 150 000 euros. Ces tableaux étaient exposés à Deauville le week-end dernier.

Reportage de Gwénaëlle Louis et Claude Leloche (Intervenant : Pascal Bego, Directeur Général Artcurial et commissaire priseur)



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité