Un pôle métropolitain de l'estuaire sur les deux Normandie est en projet

Ce pôle serait une sorte de méga agglomération autour de l'estuaire de la Seine et à cheval sur la Haute et la Basse Normandie.

© Pierre Lesage /Creative Commons
La première vocation de ce pôle métropolitain serait le développement économique de secteurs en Haute et en Basse Normandie. L'idée est de dépasser les frontières administratives  trop contraignantes et de créer une véritable cohérence géographique autour d'intérêts communs. Ce pôle comprendrait les pays du Havre, de Caux,  de la pointe de Caux, de l'estuaire, des hautes falaises, de la vallée de la Seine, de la Risle Estuaire et enfin du pays d'Auge. Ce tracé n'est bien sûr pas définitif. Le grand port maritime du Havre serait la locomotive de ce pôle, qui aurait pourrait travailler sur les transports, le développement économique, l'écologie industrielle, l'éducation, la santé et le tourisme.

Les précisions avec Jean-Luc Drouin

 
Le Havre pousse à la constitution d'un tel pôle mais précise que ce sera "léger" administrativement et qu'il n'y aura pas de transfert de compétences. Ecoutez l'interview de Edouard Philippe
 



Mais toutes les communes ne sont pas favorables à intégrer ce pôle métropolitain. C'est le cas pour des petites communes de l'Eure. Pour elles, il ne faut pas de précipitation, et puis certains élus craignent que l'on ajoute encore un mille-feuille administratif.

Voir le reportage ci-dessous de Marc Moiroud et Patrice Cornily
Avec les interviews de

 

Le pôle métropolitain en chiffres
  • 5 pays
  • 26 intercommunalités
  • 42 communes
  • 614.000 habitants
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter