Cet article date de plus de 7 ans

Train rapide entre Paris et la Normandie : enfin du nouveau !

Alain Le Vern avait le sourire ce vendredi (17 mai) : le président de la région Haute-Normandie annonçait qu’un premier accord a été trouvé entre l’Etat, les collectivités et RFF pour le tracé de la Ligne Nouvelle Paris Normandie

Deux lignes nouvelles

Relier Paris à la Normandie par une ligne de chemin de fer rapide : le projet était annoncé et débattu depuis des mois (dès le colloque Axe Seine au Havre le 4 mai 2010) Ce vendredi 17 mai, une étape décisive a été franchie avec l’annonce par Alain Le Vern (le président de la région Haute-Normandie) qu’un accord venait d’être -enfin-  défini entre l’Etat, les collectivités locales et territoriales et Réseau Ferré de France.
Deux lignes nouvelles sont tracées, l’une entre Paris et Evreux (avec la traversée rapide du Mantois), l’autre entre Rouen et Yvetot (avec une nouvelle gare à Rouen et un tunnel sous la Seine).  En soulignant l’ambition collective qu’il porte, Alain Le Vern a rappelé "le défi" que représentait le  mode de financement  de ce grand projet, puisqu’il associe les trois partenaires (collectivités, RFF et Etat). 
Prioritaire, la première phase de travaux  se ferait(d’ici à 2025) sur 140 kilomètres au départ de Paris (avec la traversée du Mantois) et est estimée à 6 milliards d’euros avec un gain de 30 minutes sur le temps de parcours.
L’ensemble du tracé  est prévu d’ici 2030  pour un montant global de 11 milliards d’euros. Reste à convaincre la commission chargée de fixer les priorités en matières de transports publics  nationaux présidée par le Bas-Normand Philippe Duron (le député-maire  socilaliste de Caen)...

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Catherine Lecompte et Olivier Flavien avec les interviews de : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun transports