Caen : le tram attend ses pièces de rechange (et ça va durer...)

Un galet sous une rame de tramway en maintenance. Photo : Laurent Marvyle - France 3 Basse-Normandie
Un galet sous une rame de tramway en maintenance. Photo : Laurent Marvyle - France 3 Basse-Normandie

Keolis, la société qui exploite le tramway, attend actuellement les pièces de rechange que doit fournir Bombardier, le constructeur. En attendant, la maintenance du tram n'avance plus et les perturbations vont continuer.

Par Gary Dagorn

C'est une pièce clé du guidage du tramway qui est en cause : le galet de guidage, une roue métallique d'une quarantaine de kilos faisant la laison entre le tram et le rail. C'est la défaillance de cette pièce qui est responsable du déguidage du tram au Campus 2 le 11 mai dernier. Et c'est cette pièce que les équipes de maintenance de Keolis doivent changer.

Chacune des 24 rames du tramway de Caen en possède huit, ce qui fait 192 pièces à changer. Le problème, c'est que ces galets, construits par Bombardier - le constructeur canadien du tramway - se font attendre. Les pièces des 11 rames actuellement en circulation ont pu être changées. Pour le reste des rames, il faudra attendre. Le stock des pièces est épuisé et Bombardier tarde à livrer le reste comme prévu.

Un retard de livraison qui coûte à Twisto, puisque qu'avec seulement 11 rames en circulation, la société a décidé de concentrer les efforts sur la ligne A, plus fréquentée, et de miser sur des bus de remplacement pour la ligne B. Une situation qui va vraisemblablement durer plusieurs jours au minimum.

Les conditions de circulation restent inchangées pour demain jeudi 23 mai. La ligne A propose un tram toutes les 12 minutes. La ligne B fonctionne jusqu'à 7h du matin et reprend à 19h30 le soir, jusqu'à la fin de service.

Voir plus d'informations sur le site de Twisto.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus