Cherbourg : le patrouilleur Themis remis à l'eau

Le patrouilleur, ce lundi matin, lors de sa remise à l'eau à Cherbourg / © France 3 Basse-Normandie
Le patrouilleur, ce lundi matin, lors de sa remise à l'eau à Cherbourg / © France 3 Basse-Normandie

Le patrouilleur des affaires maritimes, l'un des fleurons de la base de défense en Manche et mer du Nord, a quitté tôt ce lundi matin la nef des CMN, les Constructions Mécaniques de Normandie, après deux mois pour maintenance.

Par Catherine Berra

Il s'est refait une beauté, le Thémis là-même où il a été construit en 2003. Après 4 000 heures de travail, il est prêt à repartir traquer la pêche illégale depuis la mer d'Iroise jusqu'au Pas-de-Calais.

Mis en service en 2004 et basé à Cherbourg, le Thémis et ses deux équipages de 17 agents chacun renforce le dispositif de surveillance de la zone Manche-Mer du Nord où il doit essentiellement assurer le contrôle des pêches.

Construit par les CMN de Cherbourg en 2003, le Thémis est entré en service en 2004. Long de 52,5 mètres pour un déplacement de 400 tonnes en charge, il peut atteindre la vitesse de 21 noeuds. Il est l'un des fleurons des Affaires maritimes. C'est lui notamment qui, en décembre 2012, avait escorté l'un des plus gros chalutiers au monde à Cherbourg, le Maartje Theodora, pour pêche illégale dans les eaux communautaires.

Après deux heures de manœuvres délicates, le Thémis a retrouvé l'eau. Récit de Sylvain Rouil et Patrick Mertz :
DMCloud:71529
Remise à l'eau du Thémis

Sur le même sujet

Les + Lus