“André Verchuren, c'était le Hallyday de l'accordéon”. L'hommage du bas-normand Emilio Corfa à son idole

Emilio Corfa et André Verchuren, en 2005 à La Reuille, en Touraine / © Emilio Corfa
Emilio Corfa et André Verchuren, en 2005 à La Reuille, en Touraine / © Emilio Corfa

André Verchuren, le célèbre accordéoniste, est décédé ce jeudi à l'âge de 92 ans. L'accordéoniste bas-normand Emilio Corfa, qui a joué avec André Verchuren, lui rend hommage. 

Par Laurent Quembre

"Ça m'a fait de la peine, j'ai l'impression qu'une page se tourne dans notre métier", souffle Emilio Corfa, 50 ans de carrière dans l'accordéon. 

Emilio a trouvé sa vocation en regardant les actualités de la télévision, chez son oncle. Un reportage était consacré à André Verchuren, c'était dans les années 50, Emilio avait 7 ans. "J'ai eu un flash, je me suis dit que j'allais jouer la Normandie avec un accordéon".
L'enfant ne savait pas que vingt ans plus tard, il partagerait la scène avec son modèle. 

"C'était le Hallyday de l'accordéon, un vrai show-man, il sautait partout. C'était l'idole de tous, une légende...". 
"J'ai énormément de respect pour le bonhomme. Après la guerre, il n'y avait pas de salle des fêtes dans les communes, il n'y avait que des chapiteaux. C'est Verchuren qui a amené les gens dans les chapiteaux. C'est lui qui a créé les bals populaires", explique Emilio. 

"Tu veux manger avec Verchuren ?"

En 1972, un coup du hasard provoque la rencontre entre Emilio Corfa et son idole. 
"André Verchuren venait animer un bal à Villedieu-les-Poêles, dans la Manche. Mais le camion de sa sonorisation était tombé en panne. Il n'avait pas de matériel. Moi, je venais de jouer à 10 kilomètres de là, à Folligny. Je lui ai prêté mon matériel.
Il était l'heure de manger. André m'a lancé "Tu veux manger avec Verchuren ?". Bien sûr que je voulais ! "Alors champagne pour Emilio Corfa et André Verchuren !". 
Le soir, et après pas mal de champagne, André Verchuren m'a fait monter sur scène, et j'ai commencé par jouer avec lui "les fiancés d'Auvergne", je suis resté une heure sur scène ... 
A cinq heures du matin, nous n'étions plus que deux dans la salle ... Nous avons fini cette soirée mémorable au Bordeaux.
Et à huit heures du matin, nous sommes repartis en voiture, dans sa Buick. A la radio, Europe 1 diffusait une émission d'André Verchuren. 
Il m'a tapé sur l'épaule
: "Qu'est-ce que ça te fait comme impression ? T'as le bonhomme dans la voiture et tu l'as dans le poste !"

"C'était un sacré gaillard le Dédé, il aimait bien le Pommard. Il avait toujours une caisse de bon vin dans sa voiture. C'était un personnage, un fêtard..Il avait la passion du métier, une pêche terrible..."

André Verchuren et Emilio Corfa, en 2005 à La Reuille, en Touraine / © Emilio Corfa
André Verchuren et Emilio Corfa, en 2005 à La Reuille, en Touraine / © Emilio Corfa

Il voulait que je l'amène jouer à Cherbourg

Après cette soirée épique à Villedieu-les-Poêles, Emilio Corfa a refait régulièrement des galas d'accordéon avec André Verchuren, dans divers coins de France. Ils se retrouvaient aussi sur le plateau de Pascal Sevran à la télévision. 
"On a tous (nous les accordéonistes) quelque chose d'André Verchuren. Il a marqué son temps et nous a ouvert la voie. On perd un grand bonhomme". 
"Il voulait que je l'amène jouer à Cherbourg. Il n'y était jamais allé, mais finalement ça ne s'est pas fait ..."

La Normandie pour André Verchuren a aussi été le théâtre d'un épisode douloureux de sa vie. 
En 1974, alors qu'il sortait d'un mariage, André Verchuren avait décidé de reprendre la route pour rejoindre Beauvais où il devait donner un gala.
Mais il a été victime, près de Vire, dans le Calvados, d'un grave accident de la route. Un accident au cours duquel son épouse Micheline a perdu la vie. 

André Verchuren, avec sa notoriété, et ses nombreuses activités, avait amassé une belle fortune. Dont il n'avait pas grand chose à faire, selon Emilio. 
André avait acheté un yacht à Saint-Tropez, explique Emilio. Mais il s'y ennuyait. "Je n'aime pas rester là-dedans, je me fais ch....Moi, mon bonheur, c'est d'être sur la scène avec les gens," lui avait confié André Verchuren.

Emilio Corfa l'invité du JT de France 3 Basse-Normandie jeudi 10 juillet : revoir l'interview


DMCloud:86821
ITW Emilio Corfa

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus