Cet article date de plus de 7 ans

Au château de Bois-Guilbert, ses propriétaires organisent une biennale de sculpture pour sauvegarder le patrimoine

Certains propriétaires ne peuvent plus ouvrir leurs jardins privés faute de financements. Le château de Bois-Guilbert en Seine-Maritime continue à accueillir du public porté par l'énergie des propriétaires des lieux, le couple de Pas.
L'énergie du couple de Pas est investie à la sauvegarde du patrimoine du château de Bois-Guilbert.
L'énergie du couple de Pas est investie à la sauvegarde du patrimoine du château de Bois-Guilbert. © France 3 Haute-Normandie / Laurent Lagneau
Jean-Marc de Pas a hérité du château de Bois-Guilbert alors qu'il n'avait que 21 ans. Un patrimoine dans la famille depuis 400 ans. Avec un parc de sept hectares il faut entretenir la propriété. Alors Jean-Marc de Pas, artiste sculpteur et sa femme cherchent des ressources financières à travers différentes animations. L'un ouvre son atelier, fait venir les artistes dans son domaine, l'autre entre en contact avec les mécènes, monte des dossiers pour les subventions, se charge de la location pour les gîtes de groupe.

Voir le reportage ci-dessous de Virginie Ducroquet et Laurent Lagneau

Christophe Charbonnel est sculpteur, il expose au château de Bois Guilbert.
Christophe Charbonnel est sculpteur, il expose au château de Bois Guilbert. © France 3 Haute-Normandie / Laurent Lagneau


Actuellement et jusqu'au 30 septembre une biennale de sculpture a lieu aux jardins de Bois-Guilbert. Un lieu privilégié pour les artistes qui exposent.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine loisirs culture