• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

EPR : le dôme du bâtiment réacteur sera posé ce mardi

Le chantier du réacteur EPR de Flamanville, le 20 juin 2013. / © Charly Triballeau / AFP
Le chantier du réacteur EPR de Flamanville, le 20 juin 2013. / © Charly Triballeau / AFP

Sauf contre-temps lié à la météo, la manutention de ce couvercle de 300 tonnes débutera vers 8 heures. L'opération devrait durer 6 heures. Elle marque un tournant dans la construction de ce réacteur qui a déjà été marquée par de nombreux retards.

Par Pierre-Marie Puaud

Le dôme doit être soulevé par la fameuse big Benny, l'une des trois plus grandes grues au monde qui culmine à plus de 150 mètres de hauteur. L'opération sera entièrement pilotée par des ordinateurs. Cette énorme pièce doit être soulevée sur une distance de 120 mètres pour être posée sur le batiment-réacteur avec une justesse d'orfèvre. "C'est comme poser une rame de TGV avec 5 millimètres de précision"  expliquait le patron du chantier devant la commission locale d'information le mois dernier.
Le dôme du réacteur EPR de Flamanville, en attente d'être posé sur le bâtiment / © Charly Triballeau / AFP
Le dôme du réacteur EPR de Flamanville, en attente d'être posé sur le bâtiment / © Charly Triballeau / AFP


Ces dernières semaines, cette grue installée par la société belge Sarens a déjà été utilisée pour soulever d'autres éléments, notamment un pont solaire de maintenance. La pose du dôme marque une avancée décisive de ce chantier qui emploie 3000 personnes : dans le calendrier initial, cette opération aurait du intervenir il y a déjà plusieurs mois. 

Le 20 juin dernier, le directeur EDF de la future centrale a annoncé une mise en service du réacteur "fin 2016". Jusqu'alors, l'électricien évoquait un démarrage "en 2016", sans plus de précision. "Je prendrai la responsabilité nucléaire mi-2015 quand le combustible arrivera sur le site, avec une mise en service fin 2016" a déclaré Didier Obayon, cité par l'AFP. Il s'exprimait devant la même commission locale d'information qui est composée d'élus, de représentants associatifs et de dirigeants d'EDF.

Avec une mise en service "fin 2016", l'EPR accuse un retard de 4 ans. Le montant de la facture a été revu à la hausse à 8,5 milliards d'euros, soit presque trois fois plus que l'estimation de départ.

Ici, le chantier en images, sur le site d'EDF

L'arrivée de la grue Big-Benny :
La grue géante de Flamanville
L'une des trois plus grandes grues au monde est utilisée sur le chantier du réacteur EPR de Flamanville

Big-Benny à Flamanville :

Big Benny à Flamanville


A lire aussi

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus