Ouistreham : une école en pointe contre le gaspillage alimentaire

Ce mercredi est la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. En septembre dernier, Guillaume Garot, le Ministre délégué à l’Agroalimentaire était dans une école de Ouistreham (Calvados) pour lancer le "pacte national contre le gaspillage alimentaire".

Guillaume Garot, Ministre Délégué à l'Agroalimentaire, Ouistreham le 9 septembre 2013
Guillaume Garot, Ministre Délégué à l'Agroalimentaire, Ouistreham le 9 septembre 2013 © France 3 Basse-Normandie
C'est la cantine de l'école communale de Ouistreham, dans le Calvados, qui avait été choisie à la rentrée pour le lancement du "pacte national contre le gaspillage alimentaire". Car elle est exemplaire dans ses efforts pour lutter contre le gâchis de nourriture. 
Le reportage (9 septembre) de Jérôme Ragueneau et Stéphanie Lemaire (ITW : Gwénaelle Tombette, encadrante-surveillante de la cantine; Nathalie Villermet, chargée de mission éco-consommation au CREPAN; Raphael Chauvois; adjoint au maire de Ouistreham) 
© Ministère de l'agroalimentaire

Guillaume Garot, le ministre délégué à l’Agroalimentaire, a commencé sa visite par un déjeuner dans cette cantine. Il était accompagné des élus locaux.
Puis il a visité les équipements de cette école "éco-responsable" : le restaurant scolaire, les "tables de tri", la pesée des déchets, et les composteurs. 
Il a ensuite signé le pacte national contre le gaspillage alimentaire, en présence du président de l'association écologiste France Nature, Bruno Genty, et du président du conseil régional Laurent Beauvais. 
L'objectif du ministre : diviser par deux le gaspillage alimentaire d'ici 2025
Le pacte national contre le gaspillage alimentaire, c'est quoi ?

La pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire a été présenté le 14 juin 2013 par le Ministre à tous les acteurs de la filière alimentaire.
Objectif : s'engager contre les "dérives de la société de surconsommation", en diminuant par deux le gaspillage alimentaire en France d’ici à 2025. 
Ce qui permettra de protéger l’environnement en économisant des ressources et en réduisant la production de déchets, mais aussi de retrouver du pouvoir d'achat. 
Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle : 7 kg d’aliments encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés... Un gâchis qui paraît de moins en moins supportable dans le contexte de crise que nous connaissons. 
Ce plan national, c'est le retour de" la chasse aux Gaspis", version alimentaire. 
Ecoutez l'ITW du président de l'association écologiste France Nature, Bruno Genty (extrait JT France 3 BNie 9 septembre 2013)

Le pacte comprend une série de 11 mesures, axées essentiellement sur la pédagogie et la communication. Voir le détail des mesures du Plan sur le site du Ministère de l'agro-alimentaire. 

Un site dédié à la lutte contre le gaspillage alimentaire a été mis en place. Il regorge d'informations et de conseils pour ne plus gaspiller (avec par exemple comment ranger son frigo). 
Une première campagne de communication a été lancée sur les supports web au début de l'année. En voici une des affiches


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement alimentation éducation société santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter