• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Réforme des retraites : les manifestations en Basse-Normandie ce mardi

Manifestation contre la réforme des retraites à Caen, 10 septembre 2013 / © CG, France 3 Basse-Normandie
Manifestation contre la réforme des retraites à Caen, 10 septembre 2013 / © CG, France 3 Basse-Normandie

A l'appel de quatre syndicats, des manifestations ont lieu ce mardi dans les grandes villes de Basse-Normandie dans le cadre de la journée d'action contre la réforme des retraites. 

Par LQ avec AFP

Le projet de réforme des retraites sera présenté en Conseil des ministres le 18 septembre, et début octobre au Parlement. 
Il comprend un certain nombre de mesures qui sont contestées par les Syndicats (quatre d'entre eux ont appelé à manifester : CGT, FO, FSU et Solidaire). En particulier l'allongement de la durée de cotisation portée à 43 ans. 
Environ 3000 personnes ont défilé ce matin à Caen, 1000 à Cherbourg et 150 à Lisieux. 

La manifestation à Cherbourg (Manche) ce mardi matin. Images de Claude Leloche
DMCloud:103681
Cherbourg : manif contre la réforme des retraites, 10 septembre 2013

Le cortège dans le centre-ville de Caen ce mardi matin (reportage de Hélène Jacques et Charles Bézard)Les principales mesures du projet de réforme des retraites :

Réforme des retraites: manifestation à Caen



- Réaffirmation du "choix de la retraite par répartition au coeur du pacte social qui unit les générations". "Tout retraité a droit à une pension en rapport avec les revenus qu'il a tirés de son activité".
- Allongement de la durée de cotisation à partir de la génération née en 1958 qui devra cotiser 167 trimestres pour obtenir une retraite à taux plein pour atteindre progressivement 172 trimestres (43 ans, génération née en 1973).
- Hausse des cotisations acquittées par les salariés et les employeurs. Elle ne figure pas dans le projet mais sera intégrée dans le projet de financement de la sécurité sociale pour 2014.
- Les majorations de 10% des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants ou plus seront soumises à l'impôt sur le revenu (projet de budget).
- Création d'un compte personnel de prévention de la pénibilité en cas d'exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels. Les points acquis pourront servir à une formation, à un départ anticipé à la retraite (au maximum deux ans avant l'âge légal de 62 ans), ou à compléter un revenu en cas de réduction du temps de travail. Ce compte sera financé par une cotisation des employeurs du secteur privé et une cotisation additionnelle due par les employeurs de salariés exposés à la pénibilité.
- Revalorisation annuelle des pensions de retraite au 1er octobre au lieu du 1er avril, sauf pour le minimum vieillesse.
- Aide à l'acquisition de trimestres pour les salariés à faible rémunération et à temps partiel. Il faudra cotiser 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre.
- Validation des trimestres d'apprentissage et possibilité de racheter jusqu'à 12 trimestres au titre des études supérieures, dont 4 à tarif préférentiel pour
les jeunes entrants dans la vie active.



Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus