Cet article date de plus de 7 ans

Pétroplus: Yvon Scornet veut toujours croire à une reprise

L'ancien porte-parole de l'intersyndicale de la raffinerie de Petit-Couronne était l'invité de la Voix Est Libre ce samedi pour commenter la dernière offre de reprise déposée cette semaine.
Yvon Scornet
Yvon Scornet © LAURENT LAGNEAU /France 3 Haute-Normandie-
En avril dernier la liquidation judiciaire de la raffinerie Pétroplus à Petit-Couronne a été prononcée par le tribunal de commerce de Rouen. A la fin du mois d'août l'intersyndicale a pris fin avec le retrait de la CFDT de ce front syndical.

Pourtant, malgré les licenciements et la mise en place du plan de sauvegarde pour l'emploi certains continuent de croire en l'avenir de la raffinerie. C'est le cas de Yvon Scornet et de la CGT.  Le 18 septembre le groupe lybien Murzuq Oil, dont l'offre a été rejetée par le tribunal de commerce, a publié un communiqué où il explique avoir déposé une "offre actualisée tenant compte des dernières remarques produites par le liquidateur de la raffinerie". Le communiqué poursuit:

Cette offre actualisée a été transmise au bureau du liquidateur, au comité de pilotage et au ministère du redressement productif. Notre offre aborde point par point l'ensemble de notre projet, en apportant les garanties demandées, tant financières que techniques.


Yvon Scornet était l'invité de Philippe Goudé dans la Voix Est Libre ce samedi 21 septembre. Il estime que le succès de ce projet de reprise dépendra dans les semaines à venir d'une volonté ou non de la part du gouvernement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus social