Cet article date de plus de 7 ans

Petit-Couronne : dissolution de l’intersyndicale Pétroplus

Une assemblée générale des anciens salariés de la raffinerie de Petit-Couronne s’est tenue ce mardi. La CGT reproche à la CFDT de "quitter le combat" 
© Sylvie CALLIER / France 3 Haute-Normandie

L'espoir de maintenir l’emploi

Une estrade, des drapeaux, des barrières et  un micro. A l’entrée de la raffinerie, le rituel des assemblées générales est bien rôdé. Depuis le temps…
Mais ce mardi (27 août), alors que moins de cent personnes sont rassemblées un coup de théâtre se produit : la CFDT annonce qu’elle se retire du front syndical. Reste donc la CGT et un Yvon Scornet qui continue à réclamer le maintien de l’emploi et à défendre des dossiers de reprises émanant d’investisseurs étrangers.
Une combativité apparemment intacte, même si le célèbre porte-parole a le sentiment que les Pétroplus sont abandonnés et qu’à Paris on laisse tomber le  dossier…

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Sylvie Callier et Bruno Belamri avec les interviews de :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus